Forum RPG fantastique, Inspirations : Harry Potter, Divergente, Bloodlines.
 
AccueilPublicationsS'enregistrerConnexion

Hayley Marshall ft. Niklaus and Elijah Mikaelson - A new start.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Mer 25 Oct - 21:36


A new start.

Hayley Marshall & Elijah Mikaelson &
Niklaus Mikaelson

L'astre incandescent entamait sa descente dans le vaste ciel. La fin d'après midi ne tarderait pas à laisser place au début de soirée. Le bruissement des feuilles sous le vent masquait le bruit des craquements de branches et de feuilles mortes sous ses pas. Le soleil automnal vint de ses fins rayons caresser son visage tandis qu'elle délaissait la forêt pour enfin atteindre la ville. Hayley continua de s'avancer de quelques pas puis s'arrêta avant de se tourner vers la forêt. Celle-ci avait quelque chose d'étrange, mais la jeune hybride n'arrivait pas à déposer de mot sur ce qu'elle ressentait en ce lieu. Elle se rapprocha de celle-ci et étrangement elle eut l'impression que l'antre des bois s'obscurcissait un peu plus à chacun de ses pas. La voiture, son téléphone et maintenant ça...  Il se passait des choses étranges.

Hayley inspira grandement avant de laisser un soupire s'échapper d'entre ses lèvres. Les interrogations seraient pour plus tard. La belle brune se tourna finalement en direction de la ville et s'avança tout en se mordillant la gencive pensivement. Au fur et à mesure qu'elle avançait elle fut surprise de ne voir personne dans les rues de la ville, était-elle bien dans la bonne ville ? Les rues étaient désertes, Hayley ne savait même pas où aller. Elle se laissa simplement conduire à l'aide de son ouïe jusqu'à une fontaine qui semblait marquer la position du centre de la ville. Tout était si étrange, la jeune hybride remonta la bandoulière de son sac sur son épaule et pivota sur elle même pour observer les alentours. Ce même détail l'a perturba, il n'y avait personne, tout était calme. Elle était seule, ou du moins en avait-elle l'impression. Son regard se posa finalement sur un manoir qui se trouvait plus loin. Le manoir des Mikaelson. C'était obligé. L'habitation semblait être la plus grande de toute la ville. Sa main droite vint se poser doucement sur son ventre alors qu'elle fixait la résidence sans vraiment savoir si elle voulait s'y rendre ou non. Évidemment qu'elle voulait les revoir, seulement aujourd'hui tout lui semblait si compliqué. Hayley serra les dents, sa mâchoire se contractant. Il était hors de question qu'elle se laisse dépasser par ses émotions, pas une fois de plus. Ses doigts caressèrent lentement son ventre, elle savait qu'il pouvait ressentir sa tristesse et elle ne voulait pas qu'il l'a ressente. Hayley ressentait le besoin de préserver cet être qu'elle ne connaissait pas, cette graine qui n'avait pas encore pris racine. Cela la surprenait plus que de mesure et pourtant étrangement elle se sentait rassurée de savoir qu'elle n'était plus vraiment seule.

- Il faudra bien y aller un jour... Autant que ce soit maintenant. Même si je t'avoue appréhender un peu ce qu'il va se passer.



Sa voix bien que teintée d'une certaine appréhension se révéla être plus posée qu'elle ne l'aurait cru possible. Replaçant l'une de ses mèches de cheveux derrière son oreille à l'aide de sa main, Hayley s'avança en direction du manoir.

Arrivée sur le seuil de la porte elle inspira une énième fois et s’apprêta à toquer. Sa main se figea cependant dans l'air, elle se mordilla la gencive en fixant la porte. Respirant difficilement sa gorge se nouant. Hayley inspira et expira plusieurs fois avant de souffler.

- Allé Hayley.



Elle frappa donc trois fois contre la porte. Lorsque la porte s'ouvrit son regard se posa sur Elijah. La belle brune lui adressa un faible sourire avant de parler d'une plus ou moins claire.

- Bonsoir Elijah.


.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
James Danvers
VAMPIRE ORIGINEL

Messages : 48
Points : 226
Date d'inscription : 24/10/2017

Hibou signé James Danvers le Jeu 26 Oct - 17:17


Elijah n'avait pas quitté le manoir de la journée, il n'en ressentait ni le besoin, ni l'envie. Cette plaisanterie avait assez duré et il ne souhaitait pas une fois de plus être la risée de la forêt. La prochaine fois qu'il y retournerait, ce serait avec la conviction et les moyens pour la franchir.

Il descendait les marches de l'escalier qui donnaient à l'entrée quand la porte s'ouvrit. Son suivant pas fût lent, se reposant sur la prochaine marche et ne cherchant pas à aller plus bas. Il entrouvrait les lèvres en te voyant entrer, ses paupières se fermant une brève fois. Il avait espéré pendant cette fraction de temps qu'une fois ré-ouvertes, il ne te verrait pas là, que tu serais simplement une hallucination. Il ne voulait pas te voir là, piégée à ton tour de cette magie trop puissante même pour un originel. Mais quand ses prunelles se posaient à nouveau vers la porte, l'espoir s'effondra et son visage dévoilait le désœuvrement qu'il ressentait. Son regard vrillait dans la pièce alors qu'il finissait enfin de descendre les marches à l'aide d'une main sur la rembarre de l'escalier. Il s'approchait lentement de toi en fixant ton visage, une certaine incompréhension naissante.

« Pourquoi... » soufflait-il seulement.

C'est seulement quand il fût à une distance courte mais convenable de ta personne qu'il entendait les battements d'un cœur qui n'était pas le tiens. Il eut un mouvement de recul du visage, ses cils battants et ses lèvres laissant s'extirper d'elles un soupir choqué. Il se reculait de quelques pas, sa main se levant lentement avant de pointer du doigt ton ventre. Il réalisait alors et se tournait pour te montrer son dos, ses mains joignant sa tête dans un air incrédule et dévasté. Tu n'avais pas seulement mis en danger ta personne mais aussi l'enfant que tu portais. La respiration d'Elijah était plus dense et maladroite, alors que son regard ne fixait plus rien de précis.

« Tu n'as pas fais ça Hayley... soufflait-il avant de te faire à nouveau face : Ce n'est pas ce que je crois ? »


@Timelapse





Et à la mort, à mes yeux dérobant toute clarté,
Rend au jour qu'ils souillaient toute sa pureté.

R E V E L A T I ON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Jeu 26 Oct - 19:03


A new start.

Hayley Marshall & Elijah Mikaelson &
Niklaus Mikaelson

L'angoisse s'insinua lentement tel un poison dans ses veines et lui glaça le sang. Elle ne s'attendait pas non plus au plus chaleureux des accueils, mais l'ombre d'un instant elle aurait presque voulu voir apparaître un sourire sur ton visage. Ne serait-ce que pour lui montrer que son retour était apprécié, qu'elle vous avait manqué d'une façon ou d'une autre. Était-ce véritablement égoïste de vouloir être porteuse d'une quelconque affection venant des autres?  Au lieu de ça, elle vit presque ton regard s'éteindre. Le faible sourire qu'elle avait forcé à faire apparaître jusque là s'effaça. Ta question brisa presque tous les efforts qu'elle s'était évertuée à faire depuis le début pour tenir le coup. Pourquoi ? Cette question avait été soufflée d'une façon qui l'a toucha au plus au point. Hayley ravala sa salive avant de te dévisager, ses lèvres s'entrouvrant pour ne laisser passer qu'un mince filet d'air. Une profonde confusion s'empara d'elle.

Venir n'était peut-être pas une bonne idée, devait-elle simplement partir et ne plus jamais revenir ? Hayley inspira difficilement, sa gorge se nouant un peu plus. Elle déposa sa main presque inconsciemment sur son ventre, comme si ce simple geste pouvait lui apporter un quelconque réconfort. Ta réaction suivante l'étonna également, non elle ne s'attendait pas à ce que tu accueilles cette nouvelle à bras ouvert, mais au moins que tu essaierais de comprendre ce qu'elle pouvait ressentir.

La belle brune détourne finalement le regard afin de ravaler des larmes qui ne se devaient pas de couler. Pourquoi était-elle si touchée et pourquoi est-ce que cela l'atteignait autant ? La colère prit le dessus, sa respiration s’accéléra alors qu'elle fixait le sol. En se rendant compte des émotions qui s'emparaient d'elle, Hayley se mord la gencive à sang. Passant une main dans ses cheveux pour les rabattre en arrière, elle relève son visage, un sanglot lui échappe alors qu'elle se sent totalement dépassée par des émotions qu'elle pensait un instant plus tôt contrôler. Mais que lui arrivait-il ? À en croire qu'elle devenait folle. Totalement folle. Elle ne comprenait rien, comment pouvais-tu lui reprocher d'être tomber enceinte alors qu'elle ne l'avait pas choisis elle même.

Son regard se pose finalement sur toi, confusion, angoisse, tristesse, déception, colère, mal-être. Trop de ressentis à la fois, trop d'émotion, trop d'incompréhension. Elle ne savait même pas pourquoi vous vous trouviez en cette ville. Elle remettait tout en question c'était à en perdre la raison. Hayley s'avance simplement d'un pas en secouant la tête, réprimant un sanglot. Elle inspire difficilement et parle finalement d'une voix faible, presque brisée.

- Je suis enceinte de ton frère Elijah... Je ne sais même pas comment l'annoncer autrement.  



Toute assurance s'était envolée, elle se sentait mal et elle ne supportait pas cela. Elle n'arrivait plus à contrôler quoi que ce soit, pourquoi ? Elle se pinça les lèvres pour éviter de les laisser trembler. Une nouvelle vague de colère l'envahie, elle serre les poings, ses ongles s'enfonçant dans sa chaire. Hayley se sentait totalement ridicule, pire encore elle avait l'impression de perdre pieds. Son regard verts-noisettes fixe un point vide au fond de la pièce alors qu'elle tente de calmer les nombreuses émotions qui l'assaillent. Il fallait qu'elle se calme, elle ne comprenait même pas pourquoi elle se mettait dans un tel état. L'envie de disparaître ou simplement d'arrêter d'exister se présenta à elle. Non. Hayley allait affronter son présent comme toujours et ne pas laisser l'inertie de son existence se dérober sous ses pas. Même si à l'instant présent tout semblait aller mal, dans un futur prochain elle finirait forcément par aller mieux, c'était obligé. Ou du moins elle l’espérait. Voulait-elle vraiment de cet enfant ? Elle ne savait pas vraiment, ou alors ne voulait-elle seulement pas l'accepter.

- Je suis désolée...  



Elle souffla ces mots avant de finalement relever son regard vers toi en ravalant sa salive.

- Je n'ai rien choisis. Je n'ai rien contrôler non plus. Je ne suis pas certaine de comprendre ce que tu me reproches... J'ai seulement pensé... Je ne sais plus en réalité.


.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
James Danvers
VAMPIRE ORIGINEL

Messages : 48
Points : 226
Date d'inscription : 24/10/2017

Hibou signé James Danvers le Ven 27 Oct - 21:53


Je suis enceinte de ton frère Elijah... Je ne sais même pas comment l'annoncer autrement. 

Il n'entendait plus rien, si ce n'est que l'écho de ces mots qui résonnaient dans son esprit. Rien ne s'affichait sur son visage, pas une seule expression, comme si l'information arrivait au ralentis, comme s'il la réalisait trop lentement. Mais au bout de plusieurs secondes, un long filet d'air s'extirpait de ses lèvres, cherchant à évacuer la vague d'émotions qui s'éprenait de lui. Elijah entrouvrait les lèvres et secouait très lentement la tête alors que son regard fouillait la pièce, la nouvelle lui faisant l'effet de mille gifles. Il était si surpris qu'il ne pouvait rien dire, c'est d'ailleurs à peine s'il avait entendu la suite de tes mots. Il te regardait cependant mais tes lèvres bougeaient dans le vide et rien n'en sortait. La seule chose qu'il entendait, c'était les battements de son propre cœur.  

« Comment... soufflait-il enfin d'une voix incrédule, comment cet enfant... »

Il cherchait dans son esprit les probabilités que ce soit le cas quand soudainement un fait le frappa. Niklaus était à moitié loup et donc, en quelque sorte, plus vivant que le reste de la fratrie. Ce que tu avançais était en fait réellement possible. Il se reculait de toi en redressant une main entre vous à hauteur de ton ventre, ses yeux te fixant avec une certaine illumination dans le regard. Comprenant enfin l'importance de cet enfant et la grandeur du phénomène, il secouait la tête et s'avançait à nouveau vers toi.

« C'est incroyable Hayley. »

Elijah semblait y croire mais c'était si improbable qu'il avait encore du mal à atterrir. Il fixait ensuite ton ventre, un soupir d'extase s'échappant de ses lèvres. Tu avais en ton ventre la chance qu'il n'avait jamais pu espérer pour Niklaus. Ses épaules s'affaissaient alors que sa mâchoire relâchait toute la pression qu'elle avait endurée jusque là.

« C'est un véritable... Cadeau pour cette famille, soufflait-il toujours incrédule avant de légèrement plisser son front et de te regarder dans les yeux plus sérieusement: Mais... Es-tu certaine ? Est-il bien de Niklaus ? »




@Timelapse





Et à la mort, à mes yeux dérobant toute clarté,
Rend au jour qu'ils souillaient toute sa pureté.

R E V E L A T I ON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Sam 28 Oct - 0:59


A new start.

Hayley Marshall & Elijah Mikaelson &
Niklaus Mikaelson

Son regard ne se dérobe pas de ta personne. Ses yeux brillaient de larmes qui ne semblaient pas vouloir couler. La gorge étroitement serrée, Hayley tentait de comprendre ta réaction face à cette annonce. Une chose était certaine, ton regard avait une nouvelle fois changé. Mais cette fois, elle pouvait apercevoir les différentes émotions qui te traversaient. La jeune louve n'avait visiblement pas besoin de te répondre, il semblait qu’intérieurement tu expliquais toi même le pourquoi du comment. La belle brune se trouvait toujours entre l'entrée du manoir et l'extérieur de celui-ci. Comme partagée entre deux mondes qui ne voulaient pas s'assembler. Voulait-elle de cette vie qui lui était offerte ? Sa vie n'avait jamais été droitement tracée, elle n'avait jamais vraiment eu de famille. Et là en ce moment même on lui donnait l'occasion d'en former une. Mais voulait-elle seulement de cette vie pour son enfant ? Voulait-elle vraiment de cette vie pour elle même ?

Tu trouvais cela incroyable. En quoi cela l'était-il ? Hayley avait peur, elle était perdue, totalement déboussolée et plongée dans une profonde incompréhension. Tu semblais trouver cela presque surréaliste voir merveilleux. Tu n'en revenais pas. Depuis un moment maintenant elle avait dépassé ce stade. Elle avait l'impression d'être affreusement égoïste mais pourtant elle trouvait cela injuste que tu te réjouisses pour votre famille alors qu'elle se trouvait être si mal dans cette situation. N'y avait-il que l'enfant qui comptait ? Une nouvelle fois la colère monta en elle. Ne pouvait-elle pas arrêter d'être égoïste et de ne penser qu'à elle au moins une seconde ? Et pourtant elle avait besoin de cela. Besoin qu'on se demande comment elle se sentait elle, non pas en tant que porteuse d'un enfant miracle mais plutôt en tant qu'Hayley. La belle brune avait toujours été seule et son égoïsme pouvait se comprendre. Mais elle tenait à cette indépendance. En ayant un enfant que deviendrait-elle ? Une mère. La réponse était simple et pourtant si compliquée à assimiler.

Elle est sortie de ses pensées à l'entente de ta remarque. Elle comprenait que tu puisses avoir du mal à te rendre compte de ce fait, elle pouvait comprendre que tu pouvais avoir du mal à l'accepter. Mais de là à lui demander si il s'agissait vraiment de l'enfant de ton frère... Son visage se figea presque, elle fronça les sourcils et s'avança d'un pas vers toi.

- J'ai parcouru je ne sais combien de kilomètres, j'ai traversé une forêt totalement flippante et vous ai cherché dans une ville pour ne pas dire abandonnée avant d'arriver ici. Si ça n'avait pas été son enfant tu ne crois pas que je me serais abstenue de venir ? 



Elle inspira grandement avant de soupirer. Détournant le regard pour finalement fixer l'extérieur. Il ne fallait pas qu'elle s'énerve. Elle ne comprenait rien et cela la perturbait encore plus. Et plus le temps passait, plus elle souhaitait simplement se réveiller de ce cauchemar qui avait débuté une semaine auparavant. Hayley ne savait plus ce qu'elle voulait. Entre partir ou rester elle avait cependant inconsciemment fait un choix. Elle avait passé la frontière entre le déni et l'acceptation. La jeune hybride avait acceptée le fait que cet enfant puisse exister dans sa vie. Seulement le voulait-elle vraiment. Un long soupire s'échappa de ses lèvres alors qu'elle finit par se retourner et déposer son regard dans le tien.  

- J'ai peur Elijah. Je ne sais même ce que Klaus va penser de tout ça.



Hayley avait parlé d'une voix tremblante, à peine audible. Elle secoue la tête alors que ses lèvres tremblent de nouveau, elle se les pince l'une contre l'autre avant d'abaisser le regard, celui-ci fixant le vide alors qu'elle tentait une nouvelle fois de contrôler la vague d'émotion qui la submergeait.


.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
James Danvers
VAMPIRE ORIGINEL

Messages : 48
Points : 226
Date d'inscription : 24/10/2017

Hibou signé James Danvers le Dim 29 Oct - 17:45

Elijah entrouvrait les lèvres, surprit lui-même par son manque de tact. Il avait sans doute laisser exprimer davantage son amour pour sa famille que son inquiétude à ton égard. Il refermait alors ses lèvres assez durement et soupirait par les narines avant de s'approcher de toi, attrapant ton épaule d'une main et l'autre se posant délicatement sur ta joue pour qu'il puisse aisément relever ton visage vers lui.

« Je te demanderai seulement de me laisser lui annoncer. »

Elijah redressait très légèrement les sourcils pour appuyer ses mots et il se plaçait à tes côtés, épaule contre épaule, une main dans ton dos pour t'intimer d'entrer après avoir fermé la porte. Il t'indiquait la grande pièce d'un bref geste de tête et vous dirigeait jusqu'au grand salon, là où il te dévoilait le canapé qui semblait confortable.

« Assied-toi. » fit-il en te montrant le velours d'une main.

Il gardait sa main tendue un moment, bien qu'il se dirigeait à l'opposée. Il s'arrêtait vers une petite table d'appoint sur laquelle était posée une théière et versait un peu de la tisane encore chaude dans une tasse. Après l'avoir saisit, il s'approchait de toi et te la tendait en retenant sa cravate de ne tomber vers toi. Il s'installait ensuite sur la table, coudes penchés et appuyés contre ses genoux, son regard ne quittant pas tes yeux.

« Je vais attendre de toi que tu sois... Méticuleuse et surtout préparée. Nik... soufflait-il en regardant l'espace autour de vous avant de retrouver son regard sur toi : N'acceptera certainement pas la nouvelle facilement. Mais tu dois bien comprendre qu'il a ses raisons. »

Elijah laissait ses mains se rejoindre et ses doigts s'entremêler alors qu'il levait les yeux en l'air comme pour se rappeler certaines images. Il inclinait ensuite légèrement la tête et penchait son regard vers ses doigts qu'il triturait entre eux.

« Niklaus, n'a jamais été bien gâté par notre père, bien au contraire. Et même s'il doit avoir conscience que l'image du père ne se résume pas réellement à ce qu'il a connu, je sais que sa réaction peut s'avérer brutale et excessive. Mais sache Hayley, disait-il à voix basse avant de poser une main contre ton bras : Que ce ne sera en rien ta faute ou la faute de cet enfant. »


@Timelapse





Et à la mort, à mes yeux dérobant toute clarté,
Rend au jour qu'ils souillaient toute sa pureté.

R E V E L A T I ON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Mar 31 Oct - 1:40


A new start.

Hayley Marshall & Elijah Mikaelson &
Niklaus Mikaelson

Hayley était perdue, elle se sentait seule. Totalement seule. La belle brune éprouvait un certain dégoût envers sa propre personne. Quel genre de mère ne se réjouit pas de sa propre grossesse ? En ce moment même, c'était elle. La jeune louve voulait être positive, mais en cet instant même et comme souvent en réalité, elle se sentait seule contre le monde entier. Hayley se posait beaucoup trop de questions, beaucoup trop de points d'interrogations qui de toute manière n'allait trouver aucun point final. La solitude avait quelque chose de bien finalement, elle ne voulait plus courir après les gens, elle avait obtenu ce qu'elle voulait après tout. Elle avait trouvé sa famille, ses repères, sa place. Mais par la suite, elle avait tout perdu... Ou alors n'était-ce simplement pas ce qu'elle avait cherché durant tout ce temps ? Elle ne savait pas, elle ne savait plus.

La tornade d'émotions et de pensées si figea lorsqu'elle sentie ton contact contre sa peau, Hayley posa son regard sur toi tout en se pinçant légèrement les lèvres, l'une contre l'autre. Ses pensées s'étaient figées au même titre que ses émotions, elle se sentait soudainement calme voir presque rassurée. La belle brune n'allait pas te contredire à ce sujet, elle te laisserait lui annoncer. Elle hocha donc légèrement la tête et se laissa conduire jusque dans la salon. Hayley laissa glisser son regard sur le canapé que tu lui indiquais et alla y prendre place. Quelque chose était étrange, la ville était déserte. Pourtant rien ne semblait avoir pris poussière. Effectivement, elle était certaine d'une chose. Vous n'étiez pas responsable du mobilier qui se trouvait au sein du manoir, toute fois elle voulu s'en assurer. Après avoir détailler la pièce du regard elle reporta son attention sur toi, qui te tenais maintenant près d'elle tout en lui tendant une tasse qu'elle finit par prendre en t'accordant un bref sourire en signe de remerciement.

Elle n'eut même pas le temps de poser sa question que tu prenais déjà la parole. Un léger soupire s'échappa d'entre ses lèvres tandis que ses prunelles venaient se poser sur le contenu de la tasse. La chaleur de celle-ci réchauffant ses mains. Hayley t'écouta silencieusement, elle s'attendait à ce qu'il n'accepte pas la nouvelle. Elle ne savait même pas comment il allait réagir face à sa présence. Ses mains se ressaieraient lentement autour de la tasse tandis que tu parlais. La belle brune porta la tasse à ses lèvres afin d'en boire une longue gorgée, fermant les yeux un bref instant en sentant le liquide chaud se déverser dans sa gorge. Sa respiration s'était apaisée, elle était enfin parvenue à retrouver son calme et malgré ta maladresse tu l'y avais aidé. Hayley éloigna finalement la tasse de ses lèvres et releva son regard sur toi.

- Je sais à quoi m'attendre Elijah. Seulement tout ça me dépasse. 



Elle ravala sa salive, son regard ne te quittant plus. La belle brune inspira légèrement, son regard se perdant peu à peu dans le vide alors qu'elle se mordillait la lèvre inférieure. Ton contact lui fait cependant reposer son regard sur toi. Tu avais su trouver les mots juste. Elle te regarda attentivement avant de hocher la tête. Hayley mordilla sa gencive un long moment, pensive. Elle se décida finalement à te poser la question qu'elle se posait depuis maintenant un moment.

- Cette ville est abandonnée... Alors sauf si vous êtes responsable de tout ce qui se trouve ici. Comment est-ce que toutes ces choses ont fait pour rester comme figées dans le temps ?





.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
James Danvers
VAMPIRE ORIGINEL

Messages : 48
Points : 226
Date d'inscription : 24/10/2017

Hibou signé James Danvers le Jeu 2 Nov - 17:13

Elijah inspirait profondément à ta question et étirait son dos pour redresser sa position. Une de ses mains caressait son arcade sourcillière alors que l'autre se posait en appuie, sous forme d'un poing, contre son genou. Il plissait ses lèvres sous la réflexion alors que son regard détaillait plusieurs coins de la pièce sans qu'il n'aie besoin de bouger son visage, après un bref soupir qui lui donnait de l'élan pour s'exprimer, il te regardait :

« C'est une question à laquelle je n'ai malheureusement aucune réponse. »

Elijah reniflait légèrement avant de poser une main sur ton genou, s'approchant ainsi de toi en fixant tes prunelles avec une certaine attention.

« Mais tu n'auras pas à mettre au monde ton enfant ici. Nous trouverons un moyen de sortir et quelque soit les forces que nous devons user pour se faire. »

L'originel essayait de te transmettre une conviction qu'il n'avait pas lui-même. Mais malgré son doute, il venait de formuler une promesse et il ferait de son mieux pour vous sortir de là avant que cet enfant n'ai le temps de voir ce monde figé par une sorte de magie noir puissante qui le dépassait. Il passait sa langue entre ses lèvres simplement pour les désécher et se redressait en parcourant la pièce avant de poser sa main sur le bois d'un meuble, son regard ainsi que sa tête se tournant rapidement vers toi.

« Mais tu ne dois pas t'en faire et ne penser à rien de tout ça. Pour l'heure, je veux surtout que tu te reposes, le trajet a du être éprouvant et je pense qu'une nuit réparatrice serait nécessaire. »

Elijah défaisait un bouton de sa chemise en fixant le tableau derrière lequel se cachait le grimoire qu'il avait montré à Niklaus plus tôt et il soupirait légèrement.

« Tu choisiras une chambre pour la nuit, je me chargerai d'expliquer ta venue à Niklaus. »


@Timelapse





Et à la mort, à mes yeux dérobant toute clarté,
Rend au jour qu'ils souillaient toute sa pureté.

R E V E L A T I ON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Ven 3 Nov - 23:00




This is our chance



La porte s’ouvre dans un fracas assourdissant. Il ne prit pas la peine d’ouvrir ses sens pour déceler le nombre de présences, ni même de sentir une quelconque odeur familière ou non. S’avançant avec entrain jusqu’à la pièce ou son frère était supposé s’être posé. Il passe le seuil de la porte en soufflant :

« - Elijah je te conseille de prendre un siège j’ai… »

Il relève son regard et détaille une silhouette bien trop familière à son goût. Le sourire mutin et légèrement amusé qui trônait sur ses lèvres disparait aussi vite, laissant une expression d’une neutralité déconcertante, inonder chaque trait de son faciès. Il serre les dents et incline son regard, passant sa langue furtivement sur sa lèvre supérieure.

« - Qu’est-ce qu’elle fait là ? »

Demandait-il sur un ton vindicatif, fixant son frère ignorant sciemment la présence de la jeune demoiselle, tout en la désignant de son index. Ne laissant au noble frère aucune hésitation quant au sujet de sa question. Il hausse les sourcils et un sourire mauvais se fraye un passage, un rire forçant la barrière de ses lèvres, il hausse les sourcils et fit de même avec son index. Ne parlant qu’en découvrant sa dentition inférieure.

« - Oh, laisse-moi donc deviner. »

Il lève son index dans la direction de la jeune louve, un sourire espiègle décorant ses traits et sa dentition se révélant d’un air presque malicieux.

« - Tu es venue jusqu’ici pour qu’Elijah puisse redresser la tiare qui tombe du haut de ta tête de petite louve éperdue et sans cervelle. »

La fin de sa phrase se décompose, le ton calme qu’il tentait d’arborer se détériorait. Ses pas se rapprochant rapidement de vos deux personnes.

« - Quelle charmante et désastreuse surprise. Il faut croire que tu aimes te poser au centre de l’attention, sans doute en quête d’un désir inassouvi. Quelle vilénie vas-tu inventer la prochaine fois ? »

Il dévisage l’hybride qui semblait incommodée. Ignorant cette fois-ci son frère, la tension montait dans la pièce, inondant l’air et le rendant irrespirable. Il semblait quant à lui y être accoutumé, tant il en avait été l’instigateur. Ses iris d’un bleu terni jaugeaient la silhouette de la femme, ravalant sa salive.




By Timelapse [N.M.]


Revenir en haut Aller en bas
avatar
James Danvers
VAMPIRE ORIGINEL

Messages : 48
Points : 226
Date d'inscription : 24/10/2017

Hibou signé James Danvers le Sam 4 Nov - 0:01

Elijah était dos à l'entrée quand Niklaus se montrait, cependant au bruit de ses pas et à ses paroles, il se retournait vivement pour faire face à son frère. L'espace d'un instant, l'effet de surprise fût désagréable : ses lèvres étaient légèrement entrouvertes de sorte à dévoiler sa dentition du bas. Il fixait l'hybride s'avancer dans la pièce et suivait chacune de ses réactions. Par réflexe purement chevaleresque, Elijah se positionnait devant Hayley, en fervent protecteur; surtout sachant qu'elle portait l'enfant qui était pour lui porteur d'espoir pour la rédemption de son frère. Lorsque Niklaus pointait du doigt la louve, le vampire redressait sa main en pliant son coude, sa paume se posant sur le torse de son frère alors qu'il regardait différents éléments dans la pièce. Il léchait très légèrement ses lèvres pour en retirer la sécheresse qui les faisaient presque souffrir et tournait ensuite son visage vers l'énervé en question, le sommant de quelques paroles empreint de mesure :

« Niklaus... soufflait-il en le regardant du coin de l’œil,  je ne crois pas que cette violence soit nécessaire. »

Mais les prochains mots de son frère terminait la louve. Elijah fermait alors les yeux en inspirant par les narines et expirant plus longuement, retirant sa main alors que le mal était fait. Il roulait son visage sur le côté et fixait un tableau avant de s'éloigner de quelques pas sans regarder Hayley. Après quelques soupirs il redressait le menton et fixait un point imprécis au niveau du plafond. Son regard redescendait mais son visage restait droit et relevé. Après quelques secondes d'un lourd silence, il se tournait, une main tenant sa manche alors qu'il la retournait pour libérer son poignet.

« Laisses-nous Hayley, disait-il pourtant en regardant son frère, ses yeux se plissant. Niklaus et moi avons à nous dire. »

Une fois qu'il avait terminé sa phrase, il daignait enfin regarder la jeune femme assise sur le canapé. Il sentait sa salive comme bloquée contre son palais et l'avalait difficilement en serrant ses lèvres avant d'hocher une faible fois la tête pour lui faire comprendre qu'elle pouvait les laisser.

« Je te conseille la chambre adjacente à la mienne. C'est la deuxième en partant de la gauche... Quant à toi Niklaus, soufflait-il en regardant son frère alors qu'il lui tournait le dos, son indexe redressé l'intimant de le suivre dans un geste : Je te demanderai de me suivre. »
@Timelapse





Et à la mort, à mes yeux dérobant toute clarté,
Rend au jour qu'ils souillaient toute sa pureté.

R E V E L A T I ON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Sam 4 Nov - 0:31


A new start.

Hayley Marshall & Elijah Mikaelson &
Niklaus Mikaelson

Lorsque l'hybride avait pénétré la pièce son regard s'était figé. Hayley avait ravalé sa salive impuissante face à la scène qui se produisait face à elle et aux lourdes paroles qui lui étaient destinées. Bien que l’aîné eut tenté de faire quelque chose il était trop tard. Les paroles l'avaient tout simplement brisée, la belle brune avait l'impression d'être le reflet brisé d'un miroir. Trop brisé pour espérer être de nouveau entier un jour.

Un coup de poignard en plein cœur. Voilà l'effet qu'elle avait ressenti. Sa gorge s'était nouée. Ses lèvres bien qu'entrouvertes ne laissaient plus passer l'air. Son souffle était coupé, ses joues humidifiés par les larmes brûlantes qui indépendamment de sa volonté avaient délaissés ses yeux pour parcourir le long de son visage. Cela faisait si mal. Trop mal. Le temps semblait s'être arrêté, toute pensée l'avait déserté au même titre que le réconfort qu'elle avait éprouvée quelques secondes plus tôt. Elle n'entendait plus. Elle n'écoutait plus. Le vide semblait l'entourer. La tristesse et l'incompréhension monter en elle. Les paroles de l'hybride tournaient autour d'elle et se répercutaient tel un écho en son être. Un être qui a cet instant là semblait tout sauf être entier. Le regard d'Hayley s'était perdu dans le vide. Sa main s'était déposée sur son ventre dans une quelconque recherche vaine de réconfort.

Les paroles de l'originel parvinrent finalement jusqu'à elle. Seulement avait-elle même la force de se lever. Elle avait l'impression de s'enfoncer un peu plus chaque secondes dans une souffrance qui ne semblerait jamais vouloir la quitter. Hayley inspira difficilement et releva finalement son regard vers vous. Se fut après un long instant qui lui sembla durer des heures qu'elle se leva et vous contourna en se tenant le plus loin possible de vos personnes afin de partir. Montant à l'étage pour finalement se réfugier dans la première chambre qu'elle trouva. Elle n'avait de toute façon pas la force de se déplacer en un autre endroit. Hayley se glissa simplement sous les couvertures avant de ramener un oreiller contre elle.

Ses sanglots étouffés lui arrachait la gorge, ses larmes corrosives brûlaient ses joues rosées, son cœur se resserrait et son souffle se coupait. Elle suffoquait.


.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Sam 4 Nov - 0:41




This is our chance



Son regard s’attarde quelques minutes sur le faciès d’Hayley qui semblait se décomposer comme une pièce de théâtre qui était coupée en différents actes. La surprise, l’incompréhension et toute la douleur s’écroulant dans quelques larmes acides. Il fit mine de n’y prêter aucune attention se contentant de tourner son attention sur l’autre personne présente. La réaction de la demoiselle était bien trop exagérée, compte tenu de leur passif. Il agrandit légèrement les yeux en voyant l’élan protecteur de son frère. Il se rapproche, relevant son regard dans celui de son frère. Un rire sardonique lui échappe, il hausse les sourcils et lève les bras de dépit, les relaissant tomber instantanément tout en pressant ses lèvres vers le bas. Il incline son regard et fait deux pas en arrière, vous fixant alternativement d’un regard mauvais.

« - Regardez-vous tous les deux, le preux chevalier et la demoiselle en détresse. Trainant derrière elle un cœur en lambeau, lacéré par le bâ-tard. »

Ses propos étaient lents, détachés et complètement noyés sous une amertume exubérante, sa voix donnant l’écho d’une fêlure à la finition de sa phrase. Il se reprend assez vite et ne prenait pas la peine de cacher son mépris, quant à la réaction de son ainé. À croire qu’il n’était voué qu’à blesser physiquement chaque personne qu’il attaquait verbalement. Il passe finalement sa langue sur ses lèvres, plissant le regard et ravalant sa salive, inclinant son regard. Après quelques secondes, il se rapproche et rit davantage, lançant d’un ton cynique et empreint d’animosité :

« - Oui tu as raison, éloignons la louve du dangereux spécimen qui vient d’entrer dans sa propre demeure. N’aies crainte, Hayley. Tu as fait appel au vaillant serviteur de sa majesté, rien ne peut donc t’atteindre. Quelle charmante tragédie. ~ »

Il serre la mâchoire avec vivacité, ravalant sa salive et se faisant violence pour ne pas empêcher la louve de simplement suivre tes ordres. Son sourire mesquin et sardonique s’effilochait progressivement.

« - Mon noble frère a toujours les conseils avisés pour calmer les ardeurs, n’est-ce pas ? Dis-moi ce que tu as à me dire tout de suite, rien ne sert de s’isoler dans une pièce quelconque. QU’ON EN FINISSE. »

Sa phrase montait en décibel au fur et à mesure, à la fin il s’était rapproché, une veine saillante s’était dessinée à la naissance de son cou pour souligner sa colère. Il ne comprenait rien, et quand l’incompréhension le guettait, il n’avait appris qu’un moyen de riposter : la violence. Qu’elle soit verbale ou physique, il excellait dans cet art là où son frère excellait pour la diplomatie. C’est ce qui vous rapprochait et vous éloignait à de nombreuses reprises. Il écarte les bras d’un geste théâtral, et énonça d’une voix rauque et portante :

« - Alors, je t’en prie. Cette mascarade touche à sa fin, et ma patience aussi. »




By Timelapse [N.M.]


Revenir en haut Aller en bas
avatar
James Danvers
VAMPIRE ORIGINEL

Messages : 48
Points : 226
Date d'inscription : 24/10/2017

Hibou signé James Danvers le Sam 4 Nov - 1:08

Le visage d'Elijah se transformait en un mur de glace et son regard devenait indicible. L'impalpabilité de son ressenti serait sûrement insupportable à n'importe quel thérapeute. Il jaugeait son frère vomir chacune de ses émotions, comme elles venaient, sans aucun contrôle, ni dans le ton de sa voix, ni dans l'expression de sa démence colérique. L'originel n'avait pas cligné des yeux tous le long du discours, il le fit seulement quand son regard se détournait de l'hybride enragé, tournant aussi son visage légèrement. Le coin de son œil regardait la jeune louve s'échapper et il entendait chacun de ses pas, jusqu'au dernier qui la jetait dans son lit. Quand il la jugeait en sécurité de ton comportement excessif, il inclinait son menton de l'autre côté et t'observait d'un air réprobateur.

« Cette démence injustifiée dépasse tout entendement. Elle n'a rien fait si ce n'est que de boire le thé que je lui offrais et s'installer sur le canapé que je lui ai proposé.  »

La voix d'Elijah était, malgré le ton mesuré, bourrée de réprimande. Il se déplaçait dans la pièce et se détournait de ta personne comme s'il ne voulait pas te regarder, son visage se secouant légèrement avant qu'il ne passe une main le long de sa barbe naissante. Il expirait par ses narines le sentiment désagréable qu'il ressentait, sa mâchoire se dévoilant dans un serrage de dents.

« Et si...  » murmurait-il alors que son regard se perdait dans le vide.

Il tourne alors son visage vers toi sèchement et te toise de ses yeux plissés, une certaine rage commençant à se dessiner dans ses prunelles. Il s'approche de toi subitement, une vague d'énergie le propulsant dans son déplacement.

« Si tu avais daigné ne serait-ce qu'un instant prêter attention à cette femme avant de l'anéantir Niklaus, tu aurais sans doute remarqué qu'elle porte un enfant, soufflait-il bien que sa voix portait avant de dresser une main entre vous, main qui bientôt t'accusait de son indexe : TON enfant. »

Jamais auparavant son regard n'avait autant soutenu le tiens. Il y mettait une ferveur incroyable. Aux mots fatidiques, c'était comme si la nature avait décidé de se faire silencieuse pour donner à cette nouvelle davantage d'ampleur.


@Timelapse





Et à la mort, à mes yeux dérobant toute clarté,
Rend au jour qu'ils souillaient toute sa pureté.

R E V E L A T I ON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Sam 4 Nov - 1:19




This is our chance




Il te fixe légèrement, plissant les yeux sans réprimer toute la colère qui transparaissaient à travers ces derniers. Un léger grondement lui échappe lorsqu’il grimace et détourne son regard, levant sa main d’un geste bref pour t’intimer de te taire, ce que tu ne fis visiblement pas. Son regard s’attarde sur les tasses qui jonchent la table. Il agrandit les prunelles et racle sa gorge, perdu par ses propres réactions. Les mots résonnaient jusqu’au dernier. Le temps s’était soudainement arrêté, l’atmosphère s’alourdissant. Il relève très lentement son regard dans celui de son frère, fermé à toute lueur que tu tentais pourtant d’égayer en lui. Il fronce les sourcils et dit d’une voix dénuée de toute émotion :

« - De tout temps j’ai eu l’opportunité d’essuyer les mensonges d’ennemis et d’alliés. Mais je n’aurai jamais imaginé que mon propre frère serait l’instigateur de telles vilénies. »

Il se recule un rire remplaçant son mépris. Son regard se perdant sur le décor, il ne pouvait croire à une telle infamie.

« - Me prends-tu donc pour le dernier des imbéciles ? Je suis un vampire, et tu sais comme moi que les vampires ne peuvent procréer. Si elle est vraiment enceinte, l’enfant n’est pas de moi. »

Il lèche ses lèvres, ses gestes devenant violents face à tes paroles. Il se rendait compte de ce qu’il disait, et connaissait assez Hayley pour savoir qu’elle n’était pas ce genre de femme de joie. La colère qu’il tentait de réprimer explosait progressivement dans ses veines. Les pulsations de son cœur devenant presque violentes. Te désignant par à-coups de son index, il hausse une voix rauque et suave, munie d’incompréhension et de colère.

« - MON FRERE. Mon propre sang, et sous MON toit, ose proférer des mensonges éhontés pour je ne sais quelle raison encore. Je ne sais quelle machination se profile dans votre esprit à tous les deux. Mais je ne me laisserai pas duper avec autant de facilité. »

Il fait un geste violent en avant pour battre l’air, venant ensuite masser son menton d’un geste rugueux. Il inspire profondément et se recule soudainement, levant sa main vers toi et d’un ton acerbe te lance ;

« - NON. C’est fini nous n’avons plus rien à nous dire. Mon frère. Je ne resterai pas une minute de plus pour entendre tes élucubrations fallacieuses. »

Il se recule simplement. Mué par l’envie de partir, et celle d’exprimer l’ampleur de toute sa colère.





By Timelapse [N.M.]


Revenir en haut Aller en bas
avatar
James Danvers
VAMPIRE ORIGINEL

Messages : 48
Points : 226
Date d'inscription : 24/10/2017

Hibou signé James Danvers le Sam 4 Nov - 1:41

Pareilles accusations étaient de l'ordre de la folie quand on savait à quel point l'originel était noble autant dans ses gestes que dans ses paroles. Chacune qu'il prononçait avait derrière elle une forme de promesse inaliénable que personne ne pouvait remettre en question. Et tu étais le premier à savoir que malgré ses quelques pulsions sanguinaires, il était un homme droit et que jamais il ne profanerai pareils mensonges. Chacune de tes accusations résonnaient comme une claque violente qui agiait les particules d'air et rendait l'atmosphère pensante. Sans même qu'Elijah puisse comprendre le mécanisme de son propre corps, sa main se retrouvait sur ta gorge et il te plaquait à vitesse vampirique contre un mur avec une violence non contenue. Son regard était noir et ne laissait aucune trace d'une quelconque humanité.

« Tu - Ne - Fuiras - Pas. » sifflait-il entre ses dents avant de te soulever et de te projeter contre les escaliers pour t'empêcher d'aller plus loin.

Sa cravate avait volé sous son geste, alors qu'il se tournait pour te faire face, ses yeux retrouvant leur aspect naturel. Il gardait cette distance avec toi avant de lever sa main entre vous, cette dernière dressée comme une arme.

« De tout temps tout ce que nous avons toujours voulu c'était une famille, disait-il entre ses dents serrées alors que sa main, droite et tendue dans ta direction ne tremblait pas un seul instant : Je ne te laisserai pas gâcher ça. »

Elijah secouait légèrement son visage qui se mouvait sous ses mots avant qu'il ne passe sa langue contre ses lèvres et s'approche de toi, toute expression de rage se dissipant progressivement.

« Tu ne peux pas nier les faits, tu connais tout comme moi ta nature hybride et tu sais que d'une certaine façon tu es vivant. Si elle porte un enfant en étant une hybride, pourquoi toi tu ne pourrais pas procréer Niklaus ? »

Bien que son argument était concret, il savait que tu pourrais tenter de le démonter et avant que tu n'en ai l'occasion, il surenchérissait en s'approchant davantage :

« Tu sais parfaitement qu'il s'agit de la vérité. Et si je n'attends pas de toi que tu t'en réjouisses déjà, je te demanderai de l'accepter et de cesser pareilles accusations que tu saurais bien vite regretter. »

@Timelapse




Et à la mort, à mes yeux dérobant toute clarté,
Rend au jour qu'ils souillaient toute sa pureté.

R E V E L A T I ON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Sam 4 Nov - 2:53


A new start.

Hayley Marshall & Elijah Mikaelson &
Niklaus Mikaelson

Ses mains tenaient fermement les draps tandis qu'elle gardait son visage enfoui dans l'oreiller afin  de laisser ses sanglots déchirer le silence de la pièce. Ses larmes coulaient abondamment, lui brûlant ainsi les joues. Ses poumons étaient comme oppressés par une peine sans nom. Et ce qui était le plus triste dans tout cela, ce qui était le plus triste était cette douleur qui ne semblait détenir véritable signification. Pourquoi tant de larmes étaient versées ? Pourquoi se sentait-elle si mal et ne parvenait-elle pas à calmer ses pleurs ? Il fallait qu'elle arrête. Hayley n'était plus une enfant, elle avait d'ailleurs connu bien pire. Alors pourquoi tout cela l'affectait autant ?

La jeune hybride se redresse finalement pour s'appuyer contre la tête de lit. Ses mains délaissant les draps pour ramener l'oreiller contre elle. Elle fixait le mur silencieusement, les larmes coulant cependant toujours, le silence était cependant brisé par quelques sanglots. Ses lèvres tremblaient, les mèches de ses cheveux collaient son visage rougit par l'émotion. Hayley inspire difficilement en réprimant un nouveau sanglot. Elle se faisait de la peine, cela était pitoyable. La brunette passe finalement une main dans sa chevelure pour la rabattre en arrière, reniflant légèrement alors qu'elle tente de calmer les pulsations de son cœur. Sa respiration ne cessait de se couper. La boule dans sa gorge ne cessait de grossir, jusqu'à l'empêcher de pouvoir respirer convenablement.

Essuyant ses larmes du revers de la main, son regard était vague presque lointain et pourtant elle ne voulait penser à rien. Un bruit sourd au rez-de-chaussée lui fait cependant reprendre conscience. Elle inspire difficilement et dépose l'oreiller à côté d'elle, sortant des couvertures pour finalement se lever et s'avancer lentement jusqu'à la porte de la chambre, le son des voix attirant son attention. Il valait mieux qu'elle reste dans la chambre, Hayley en avait conscience cependant fuir les choses ne résoudrait rien. De plus il fallait qu'elle soit présente. Au moins pour permettre à Klaus d’entendre raison d'une façon ou d'une autre. Il était certainement surpris, peut-être même placé dans l'incompréhension la plus totale. Il était d'ailleurs fort probable qu'il ne veuille pas y croire. Hayley s'avance donc dans le couloir, pas à pas jusqu'à arriver devant l'escalier. Elle se pince les lèvres en détaillant la scène qui se déroulait au pied même de l'escalier. La jeune louve s'avance finalement un peu plus sans pour autant descendre l'escalier, ravalant difficilement sa salive sa gorge étant sèche. Son regard hazel se pose sur l'hybride.

- Elijah dis la vérité et tu le sais... Je ne serais jamais venue ici dans le cas contraire...



Sa voix se voulait d'une certaine façon assurée, mais celle-ci se brisa à la fin de sa phrase. Elle déposa sa main droite sur son ventre avant de parler d'une voix si basse qu'on aurait cru que ses mots étaient presque soufflés.


- Tu me connais Nik... L'arrivé du bébé peut expliquer certaines choses me concernant.





.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Sam 4 Nov - 21:11




This is our chance




Il ne pouvait décemment réfléchir quant à l’incompréhension qui le guettait. La colère, la rage, ces noirs sentiments qui l’assaillent avec une telle violence ne pouvait que provoquer un remous plus agressif encore. Et son frère était la seule personne face à lui, susceptible de recevoir tous les élans d’une telle cruauté, autant physiques que verbaux. Il ne réfléchissait plus réellement au flot de paroles insensées qu’il pouvait énoncer. Cela n’avait plus aucune importance désormais. Son regard toise celui du plus vieux avec une amertume indicible, dont la teneur gardait quelque chose d’insondable et d’énigmatique. Quelle ne fut pas sa surprise en sentant la main de son ainé obstruer la déglutition de sa gorge. Sa mâchoire s’était serrée instantanément et sa main s’était posée sur celle de son ainé. Lui lançant un regard noir lourd de sens face à l’affront qu’il lui avait sciemment porté. Ses narines se gonflent sous la rage qui le consumait, dessinant de légères veines sous ses yeux, ses lèvres tremblent de colère. Il n’a pas le temps de répondre que son dos rencontre les escaliers avec véhémence, dans un éclat assourdissant. Il se relève par réflexe dans un grondement sourd. Écumant de rage. Sa voix rauque fend le silence avec brutalité.

« - CA SUFFIT. Cesse donc de me servir tes idéaux romanesques complètement futiles concernant la famille à laquelle TU aspires. »

Il serre davantage les dents. Sa rage rendait sa respiration plus bestiale encore. Il se rapproche, se faisant violence pour ne pas te sauter simplement dessus. Accompagnant chacune de ses paroles avec des gestes protubérants.

« - Même si cela est vrai, je n’ai que faire de cet enfant et de sa mère. Je n’ai que faire de tes quelques scrupules envers cette louve et sa situation. »

Il émet un rire sardonique se rapprochant vitesse vampirique et te taclant pour te mettre à terre. Te fixant de toute sa hauteur, il passe son pouce sur sa lèvre inférieure. Se reculant tout en écartant les bras d’un geste vif.

« - Le noble frère en quête d’une famille parfaitement illusoire pense voir en cet événement surprenant une rédemption factice. Comment peux-tu seulement prétendre à renouveler une famille lorsque la tienne s’est simplement détruite au fil des années, ne se résumant plus qu’à une pâle ombre sur un tableau coloré. »

En sentant la présence d’Hayley, il se retourne violemment et hausse les sourcils. Sa colère bien présente, il la désigne de l’index tout en entrouvrant les lèvres, ne baissant que l’inférieure pour découvrir sa dentition inférieure il siffle dans un ton méprisant.

« - Je te conseille de ne rien rajouter à cette mascarade désopilante, ou je risque fort bien de t’arracher ce qui te sert de trachée avec mes dents. »

Son regard se pose sur le ventre qu’elle tenait visiblement déjà bien habituée à l’idée de devenir mère. Il bat des paupières un instant, dans un silence de mort qui inondait chaque pore de sa peau. Il humecte ses lèvres, tout en ravalant sa salive remontant son regard dans le sien d’un air condescendant. Un rire cynique lui échappant, il porte son index à ses lèvres et se cambre dans un rire presque douloureux, il la désigne finalement à nouveau de son doigt.

« - Voilà donc la véritable raison de cette terrible tragédie. Tu comptes réellement pouvoir arranger les choses avec une telle nouvelle ? »

Il se rapproche vitesse vampirique et lui attrape la gorge avec violence, la rapprochant de lui dans un élan de fureur, ses lèvres frôlant les siennes, ses dents serrées… il siffle avec véhémence dans un murmure inaudible :

« - Tu n’es rien du tout pour moi. Et cet enfant peut crever avec toi. »

Il la relâche violemment sur les marches se reculant pour fixer son ainé, un sourire espiègle au visage.

« - Ne me regarde pas avec cet air réprobateur. Je ne vous laisserai pas me manipuler à l’aide d’un fœtus déjà condamné. »




By Timelapse [N.M.]


Revenir en haut Aller en bas
avatar
James Danvers
VAMPIRE ORIGINEL

Messages : 48
Points : 226
Date d'inscription : 24/10/2017

Hibou signé James Danvers le Dim 5 Nov - 22:20

Elijah cessait toute conversation quand son regard se posait sur la femme enceinte qui descendait les escaliers, il entrouvrait les lèvres et pestait intérieurement : il lui avait pourtant dit de les laisser seuls. Avant qu'il ne puisse intervenir pour se mettre entre vous, le corps de son frère bloquait le sien et il se retrouvait assez vite à terre, son dos s'explosant contre le sol. Il se redressait sur un coude, ses yeux ronds observant le visage de son interlocuteur. L'originel se relevait à vitesse vampirique, prenant de la hauteur sur l'hybride en le toisant d'un regard dur et froid.

« Et celui qui ne peut pas voir autrement le monde qu'à travers sa propre peur. » sifflait-il entre ses dents, accentuant longuement certaine syllabes.

Elijah écarquillait les yeux quand il le voyait se saisir d'Hayley, sa main se levant avant de l'accuser du doigt, son visage incliné alors que son regard se faisait menaçant.

« NIKLAUS... s'écriait-il avec une certaine autorité. Je t'ordonne immédiatement de la relâcher. »

Chose faite. Mais bien loin de la façon dont il le souhaitait. Il rentrait lentement son visage dans son cou, des veines noirâtres apparaissant sous ses yeux alors que sa lèvre supérieure dévoilait des crocs aiguisés. Il ouvrait sa bouche pour cracher à travers ses canines, et à vitesse vampirique il venait le saisir par le col pour le rejeter vers la porte avec une violence qui n'était plus contrôlée. Il se redressait correctement alors que sa mâchoire se crispait, son regard noir accusant sa personne. Une de ses mains venaient lisser sa chemise et il s'abaissait sans pour autant détourner le regard de son frère, attrapant la jeune femme d'un bras pour l'aider à se relever. Quand elle fût à sa hauteur, il descendait lentement les marches de l'escalier et s'approchait lentement de Niklaus, son pied restant en suspend une seconde avant de retrouver le sol.

« Que tu refuses de reconnaître l'importance de cet enfant est une chose, mais que tu le maltraite lui et sa mère en est une autre. »

Elijah redressait ses manches et les arrangeait avant de se positionner entre elle et lui, prêt à se défendre d'une attaque portée par Klaus. Il le dévisageait, un air dur sur le visage alors que dans son regard, il n'y avait plus la compassion et les bons sentiments qu'il avait pourtant quelques instants auparavant.

« Jamais Niklaus, je ne te laisserai gâcher cette chance; et si pour te faire comprendre, je dois te battre comme père le faisait, je n'hésiterai pas. »


@Timelapse




Et à la mort, à mes yeux dérobant toute clarté,
Rend au jour qu'ils souillaient toute sa pureté.

R E V E L A T I ON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Dim 5 Nov - 23:36


A new start.

Hayley Marshall & Elijah Mikaelson &
Niklaus Mikaelson

Elle ne parvenait pas à comprendre la violence dont l'hybride faisait usage, ou alors ne voulait-elle seulement pas la comprendre. L'incompréhension était élément déclencheur de violence chez lui, elle le savait mais qu'en était-il des paroles qu'il prononçait ? Hayley ne s'était bien sûr pas attendue à ce qu'il prenne cette nouvelle avec joie. Mais de là à déclencher une telle violence autant physique que morale... La belle brune avait mal et pourtant à ce moment là elle se jurait de ne plus laisser couler une seule de ses larmes. S'épargnant ainsi l'humiliation d'une douleur dévastatrice.

Son souffle se coupe sous la surprise lorsque tu saisis sa gorge en arrivant près d'elle de ta vitesse décuplée. La jeune louve serre les dents sa mâchoire se contractant alors que son regard hazel fixe le tien. De nouvelles larmes viennent faire briller ses yeux à l'écoute de tes paroles, elle les réprime cependant en ravalant difficilement sa salive. Elle avait l'impression de tout ressentir plus intensivement, la colère dépassa de loin la douleur. Contrairement à d'autres, elle te connaissait et ne pouvait donc pas te croire lorsque tu disais qu'elle n'était rien pour toi et qu'elle et l'enfant pouvaient mourir.  Hayley aurait voulu te contredire en te disant que si cela s'était effectivement avéré être vrai, tu ne te serais pas mis dans un tel état rien qu'en voyant sa présence en ce lieu. Malheureusement elle ne put le faire, se sentant finalement relâchée et partir en arrière. La chute fut brève et pourtant douloureuse, son souffle fut coupé alors que sa main droite par réflexe vint se poser sur son ventre. Sa main gauche quant à elle vint se déposer sur son crâne, une violente migraine l'assaillant. Elle respira douloureusement avant de déposer lentement son regard dans votre direction.

Ce qui se déroula par la suite lui paru vague, tout semblait aller trop vite. Hayley se redressa lentement. Se sentant finalement redressée par la poigne d'Elijah, la jeune louve ne ressentait rien. Elle se trouvait être des plus confuse. Ses battements de cœur s'étaient accélérés sans qu'elle ne s'en soit rendue compte. Les voix des deux frères la ramenèrent cependant peu à peu à la réalité. En entendant les dernières paroles de l'aîné, Hayley entrouvrit les lèvres en écarquillant les yeux. Dévisageant alors les deux originels sans ajouter mot. La jeune louve aurait voulu partir loin d'ici, s'endormir et ne plus se réveiller. Effacer les récents événements de ses pensées. Elle s'avança pourtant dans votre direction, sa tête lui paraissant si lourde et ses jambes lui donnant l'impression de ne bientôt plus pouvoir supporter son poids. Quelque chose clochait. Elle n'y prêta cependant pas attention et s'arrêta finalement entre vous. Posant son regard sur Klaus.

- La violence ne résoudra rien d'accord ? Tu veux que je parte, tu as gagné. Je vais partir. Je suis désolée d'avoir eu la stupidité de venir car je me sentais totalement perdue. Ce n'est pas comme si tu en avais quelque chose à faire hein.



Elle inspire grandement avant d'essuyer du revers de sa main les larmes bouillonnantes qui une nouvelle fois avaient coulées indépendamment de sa volontés. Sa voix tremblait de colère et pourtant à aucun moment elle ne te quittait du regard.


 - Tu ne comprends rien de ce qui se passe et je le comprends. MAIS MOI AUSSI. D'accord ? J'ai mal à en crever. Et je sais que malgré toutes tes paroles tu n'as pas pensé un traître mot de ce que tu as pu dire. Je suis perdue. J'ai peur d'accord ? Je ne comprends rien non plus et toute cette situation me dépasse. Mais s'il te plaît ARRÊTES de jouer au con et essais de comprendre au lieu de réagir totalement impulsivement !Je vais partir si c'est ce que tu veux. Mais s'il te plaît essais au moins de comprendre que je suis tout autant perdue que toi. 





.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Dim 5 Nov - 23:53




This is our chance



« - De quelle peur parles-tu Elijah ? De la mienne… Ou de la tienne ? »

Son regard le toise avec une rancœur indéfinissable. Fronçant les sourcils, ses yeux étaient soulignés de cristaux de colère, pourtant plus aucune expression, aucune intonation ne permettait de l’affirmer. Son état latent semblait prendre plus d’ampleur, jusqu’à ne plus refléter qu’un vide sidérant. Relevant progressivement son regard dans celui de son ainé. Il grimace de rage lorsque tu l’empoignes à nouveau, son dos épousant la forme rugueuse de la porte. Il lâche un grognement de douleur. Son regard reprenant une teinte bestiale par réflexe. Il se relève et respire bruyamment, ne pouvant contenir toute l’animosité qui le guettait. Lançant dans un sourire cynique :

« - Je rêve ou vous vous permettez de me faire des remontrances ? Je vous suggère de vous étouffer avec. »

Son ton était méprisant, ses prunelles étaient tiraillées entre l’irrépressible envie de laisser libre court à sa bestialité, et celle de reprendre une couleur normale. Il respire bruyamment et désigne son ainé de son index, sa voix devenant rauque et portant dans son écho, toute l’étendue d’une douleur nostalgique dissimulée sous sa colère :

« - Qu’est-ce que tu attends donc de moi ? Si ce n’est me soumettre à tes désirs mesquins de fonder une famille à l’image que tu imagines alors que tu ne crois pas en moi ? »

La fin de sa phrase se détériore, se brisant en mille morceaux de verre. Et sa voix qui perdait contenance s’éteint finalement : Il est coupé dans son élan à la dernière phrase qui sonne comme le glas d’une terrible sentence. Il agrandit son regard, ses yeux brûlants, il ne se laisse pourtant pas submerger par la douleur d’un tel souvenir. Il déglutit difficilement et limite ses battements de paupières, serrant la mâchoire, il s’avance d’un pas nonchalant et calme vers son ainé, s’arrêtant face à ce dernier ;

« - J’imagine que tu penses que c’est tout ce que je mérite. Que ses coups aient été justifiés durant tant d’années, et c’est la raison pour laquelle tu l’as aidé au moment où j’avais le plus besoin de toi. »

Son regard se plonge dans le tien, ses iris ternies par l’écho de ses souvenirs. Il n’y a plus l’ombre d’une colère dans ses traits, juste l’absence.

« - La vérité, Elijah… C’est que tu es celui le plus rongé par la peur. Tu es expert dans l’art de dissimuler ce que tu es durant des siècles et des siècles, mais cela ne change rien à ce que tu es réellement. »

Il se rapproche, rehaussant son nez dans une grimace de mépris, il se cambre et souffle simplement contre le visage de son frère :

« - Reste à savoir combien de temps il te faudra pour qu’elle finisse par rejoindre toutes tes victimes de l’autre côté de cette porte dont tu nies encore l’existence, sous des costumes impeccables et des mains propres. »

Il passe sa main sur l’épaule de l’aîné, serrant ses doigts délicatement et inclinant son regard en murmurant :

« - Tu peux peut-être les tromper avec ces quelques chimères, mais moi je te vois… tel… que…tu…es. »

Il hausse les sourcils et dirige son regard sur la louve, relâchant finalement sa prise et se reculant dans un calme olympien.

« - Quant à toi et tes paroles stériles. Reste si tu veux, je pense que tu as trouvé un chevalier prêt à te servir durant ce périple. Je n’ai que faire de vos idéaux. Rassure-toi, il pourra très bien jouer le rôle qu’il a toujours voulu porter. »

Il émet un rire, haussant les sourcils ; reculant toujours plus.




By Timelapse [N.M.]


Revenir en haut Aller en bas
avatar
James Danvers
VAMPIRE ORIGINEL

Messages : 48
Points : 226
Date d'inscription : 24/10/2017

Hibou signé James Danvers le Lun 6 Nov - 0:19

Ce n'était plus seulement des mots, mais des poignards. Si certains manquaient de peu son coeur, la phrase fatidique le transperça d'une telle force qu'il manqua de s'écrouler. Ses yeux s'illuminaient d'une expression déchirante et il entrouvrait lentement les lèvres. Il se rendait compte de l'ampleur que la situation avait prise et des blessures qui demeuraient sans doute à jamais. Elijah passait une main sur son visage en fixant son frère, arrêtant le trajet de sa main proche de ses lèvres. Il lui montrait son dos pour regarder Hayley longuement alors que son visage se secouait lentement, sa bouche pincée dans une expression tordante. A vitesse vampirique, il se tournait vers son frère et l'emmenait à l'extérieure de la maison, hors des yeux de l'hybride. Il le relâchait au milieu de la cours, s'éloignant lentement, sa respiration maladroite et irrégulière, créant dans la nuit quelques buées blanchâtres. Il avalait durement sa salive en regardant ailleurs, son visage se secouant une nouvelle fois; son regard s'orientait sur le bas côté et il inspirait profondément par les narines.

« Aussi maladroits étaient mes gestes et mes paroles, sache que l'intention n'a jamais été de te nuire, Niklaus... soufflait-il avant de prendre une nouvelle bouffée d'air, relevant son regard vers toi : Cet enfant... »

Il tiquait son visage sur le côté et fermait durement ses lèvres, comme s'il n'arrivait pas à trouver les bons mots. Le vampire levait sa main et la serrait en poing, le secouant légèrement de haut en bas comme pour faire venir ses paroles.

« Je souhaite seulement que tu puisses connaître l'amour inconditionnel que tu mérites. »

Elijah serre un peu plus son poing et le rabaisse, il regarde sa chemise légèrement tâchée de sang sans savoir de qui il provenait et il fixe ensuite le grand grillage de la cours avant de se tourner vers celle-ci.

« Je suis... Désolé, Niklaus, disait-il dans une nouvelle expiration qui dessinait une fumée dans les airs avant de tourner son visage vers toi : S'il te plait, écoute ce qu'elle a à te dire et... écoute-le vivre. »

A vitesse vampirique, il disparaissait de ton champs de vision, te laissant comme dernière image son regard déchiré dans le tiens.


@Timelapse




Et à la mort, à mes yeux dérobant toute clarté,
Rend au jour qu'ils souillaient toute sa pureté.

R E V E L A T I ON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Lun 6 Nov - 0:38




This is our chance



Son regard toise celui de son frère, et il entend aux battements de son cœur l’écho d’une douleur dont il était l’instigateur. Son faciès ne montrait aucun remords, malgré les quelques facéties que ses émotions lui fournissaient au sein de son être. Sa respiration se coupe, surpris d’être ainsi mené à l’écart de la louve. Il se défait de ton emprise au même moment où tu le relâches. Te dévisageant avec colère, expression qui se mua en un reflet indéfinissable. Il entrouvre les lèvres, écoutant les paroles de son frère sans jamais répondre. Le silence le pesait, il n’arrivait pas à le combler et se laissait inonder par l’ampleur de sa propre faute.

Il relève le regard, brulé par quelques constats. Et pourtant déterminé à ne pas céder à une telle faiblesse, il ne laissa rien s’écouler. Battant très légèrement des paupières et respirant calmement.

« - … »

Elijah disparaît avant qu’il n’ait le temps de dire quoi que ce soit. Il écarquille les yeux et crie dans un son désespéré et complètement désabusé, sa voix tremblante :

« - Elijah ! »

Il ravale sa salive et serre les dents violemment. Sa langue passe sur ses lèvres, les plissant finalement entre elle et détournant son regard un instant. Il dirige son attention sur la porte d’entrée menant au manoir. Il ne trouvait pas le comportement de son frère cohérent avec ses paroles. Son désir de protéger la jeune femme enceinte était pourtant véridique, alors pourquoi la laisser en proie aux accès de violence dont il était capable ? Il s’avance alors jusqu’au manoir, pénétrant à nouveau en son sein. Posant son regard dans celui de la louve.

« - Si tu as encore un quelconque reproche à mon égard, je te conseille de ne pas traîner, et de me le dire avant que je ne perde le peu de raison qu’il me reste. »

Ses dents serrées, son regard fermé… il descend ses yeux sur le ventre de la brune, ses yeux encore légèrement brûlant, il les agrandit en percevant progressivement les fins battements de cœur d’un enfant condamné à être SON enfant. Vous n’imaginiez pas l’ampleur des conséquences. Il inspire grandement et détourne finalement son regard, levant sa main dans un geste de dépit.

« - Pourquoi venir me le dire maintenant ? Pensais-tu réellement que je puisse être un père. Qu’il soit de mon sang ou non, qu’est-ce que cela change au symbole que cela représente ? »




By Timelapse [N.M.]


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Lun 6 Nov - 1:07


A new start.

Hayley Marshall & Elijah Mikaelson &
Niklaus Mikaelson

Elle s'était retrouvée seule, les regards qu'elle avait pu percevoir et les paroles résonnaient encore autour d'elle. La douleur était si lourde, si pesante, oppressante. Hayley s'en voulait. Stupide, elle l'était. Pourquoi n'était-elle pas simplement restée dans la chambre au lieu de faire plus de dégâts. Elle avait si mal, la jeune louve avait l'impression d'avoir tout perdu. Elle ne voulait plus prononcer mots par peur de blesser ou de se blesser elle même. Elle avait la douleur envahir les âmes présentes en cette pièce. Une peine immense avait envahi le manoir et elle en était responsable. Si elle n'était pas venue ici rien de tout cela ne se serait produit. Seulement elle était venue, elle avait dit des choses dirigée par la colère et la tristesse. Impulsivement elle avait agis avant de réfléchir. Ce qu'elle regrettait. En cet instant même elle se haïssait. Une infime tristesse brillait au fond de ses yeux hazel. Seul éclat qui recouvrait le vide et le mal être qui l’oppressait de l'intérieur. Lorsqu'elle te vit entrer de nouveau. Hayley ravala sa salive, écoutant tes paroles. Elle avait l'impression de t'avoir perdu à tout jamais. Et cela lui faisait encore plus mal. Lorsqu'elle voulu parler sa voix se brisa avant qu'elle n'ait pu prononcer la première syllabe. Les remords l'envahissaient. La jeune louve inspira grandement avant de parler d'une voix peu porteuse, laissant transparaître la douleur qui lui pesait.

- Ce n'était pas des reproches Nik... J'essayais seulement de te faire comprendre ce que je ressentais. Et j'ai tout gâché. Encore une fois. Je tiens à toi et tu le sais. Tu sais aussi que jamais je n'aurai voulu causer tout ça. La situation me dépasse et je ne sais plus quoi faire...



Elle s'avance légèrement vers toi mais s'arrête cependant par peur de faire plus de dégâts. Ses lèvres tremblants, elle se les pince l'une contre l'autre l'autre avant de reprendre la parole.

 - Je ne sais pas pourquoi je suis venue. J'avais besoin de toi et j'ai toujours besoin de toi. Je ne te demande pas d'être le meilleur des pères mais simplement d'être toi... Je suis désolée, je n'ai jamais voulu tout ça... Rien a changé pour moi... Je veux juste arriver à accepter ce qu'il m'arrive. Ce qu'il nous arrive.





.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Lun 6 Nov - 1:42




This is our chance



Fidèle au rythme de son éternel tic-tac, la petite aiguille fait sa ronde. Chaque minute qui s’écoule est une claque sur ton beau visage que l’angoisse inonde. Le silence s’éprend de cet endroit vétuste et témoin des premières douleurs de la famille. Son regard toise le tien avec une insistance particulière. Ravalant sa salive, il se dérobe à tes iris en détournant son regard, tentant de fermer son ouïe fine pour ne pas avoir à entendre les phrases déplaisantes, reflet de la douleur qu’il avait provoquée.

« - Ce que tu ressens… »

Il tourne de nouveau, très lentement son regard dans le tien. Son regard vide de toute émotion, il s’approche de quelques pas, fixant tes quelques gestes avec un air suspicieux. Il lèche ses lèvres et racle sa gorge, inspirant franchement.

« - La peur… La douleur… L’horreur et l’abomination qui t’exècre et à laquelle tu es soumise. N’est rien comparé à ce à quoi tu condamnes cet enfant, Hayley. »

Sa rétine irritée par une malédiction qu’il ne pouvait nommer. Il se rapproche davantage, son geste doux était porté à ta joue, la libérant d’une mèche rebelle de tes cheveux qu’il replace derrière ton oreille. Rien de tout cela n’était porteur d’une bienveillance. Son regard toujours terni par le vide sidéral qui l’inondait désormais.

« - Tu m’idéalises. Comment puis-je décemment t’aider après t’avoir brisée de mes mains ? Par-delà les quelques espérances que tu détiens encore, n’as-tu pas la conviction que m’éloigner de ta vie demeure la seule solution ? Tu aspires à un monde qui ne me sied pas. L’éternité est longue, Hayley. Es-tu seulement prête à en porter le poids à nos côtés ? »

Il relâche ta mèche battant légèrement des paupières en ouvrant un peu plus le regard. Il relève le menton et vient frotter sa lèvre supérieure du côté latéral de son index, son ouïe martelée par les battements de cœur incessant du fœtus que tu détenais. Cela le rendait littéralement fou, l’incompréhension, la crainte peut-être de s’attacher à quelque chose qui allait probablement lui être arraché : par ses ennemis, ou par sa propre faute. Qu’adviendrait-il de lui si l’enfant le condamnait finalement comme tous les autres le font?



By Timelapse [N.M.]


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Lun 6 Nov - 2:15


A new start.

Hayley Marshall & Elijah Mikaelson &
Niklaus Mikaelson

Son regard hazel ne quitte à aucun moment ta silhouette. Ravalant sa salive tout aussi difficilement que les autres fois, sa gorge se nouant un peu plus à chaque inspiration. Elle se pince les lèvres l'une contre l'autre ses battements de cœur accélérant légèrement dû à ta proximité. Tu étais proche et pourtant si distant, elle avait l'impression que tu te retrouvais être vide de toute émotion et cela lui faisait mal. Suite à tes paroles, elle soupire et secoue légèrement la tête. Sa main droite se déposant sur son ventre alors que son regard se baisse légèrement.

- Ce matin encore je ne savais pas si j'en voulais... Et maintenant je ne sais plus vraiment non plus...



Son regard se relève vers toi alors qu'elle fronce les sourcils, après tout ce que vous aviez vécus tu pensais encore qu'elle t'idéalisait. Cela l'attristait autant que l'énervait. Elle inspire légèrement ancre son regard dans le tien.

- Comment peux-tu encore penser que je t'idéalise après tout ce qu'on a traversé. Je sais qui tu es, je sais ce que tu as fais et ce que tu peux faire. Mais il y a longtemps que j'ai accepté ça. Je me suis éloignée et finalement je suis revenue. Je n'ai jamais voulu d'une éternité de tristesse. Je n'ai jamais voulu mourir et devenir un monstre. Au court de ma vie je n'ai jamais vraiment pu choisir. Aujourd'hui Nik je peux choisir l'espérance d'une naissance et d'une nouvelle vie. Et tu peux choisir ça aussi..



Elle ne t'avait pas quitté des yeux une seule fois, sa main venant finalement prendre la tienne pour t'inviter à la déposer sur son ventre. La peur ne la quittait pas et elle préférait de loin ne pas être mère plutôt qu'en être une mauvaise. Mais on lui donnait l'opportunité d'avoir une nouvelle vie, une nouvelle vie qu'elle aurait choisi. On lui donnait l'opportunité d'offrir ce qu'elle n'avait jamais eut. Aussi ne savait-elle pas vraiment si elle voulait le garder, mais au moins elle en connaissait les conséquences. Hayley se pince légèrement les lèvres avant de murmurer dans un soupir.

- Laisses nous une chance, s'il te plaît.



.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Hibou signé Contenu sponsorisé le
Revenir en haut Aller en bas

Hayley Marshall ft. Niklaus and Elijah Mikaelson - A new start.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» (f) loup-garou - Hayley Marshall
» Elijah Mikaelson
» Présentation de Hayley Marshall [ 1er essai ]
» Elijah Mikaelson - Vampire originel (Pris)
» {Flashback} Back From The Dead [Klaus, Kol & Elijah]

Time Lapse :: TIMELAPSE 1 :: Le manoir-