Forum RPG fantastique, Inspirations : Harry Potter, Divergente, Bloodlines.
 
AccueilPublicationsS'enregistrerConnexion

N'oublie jamais le nom de tes ennemis... Damon ft Kol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Damon Salvatore
VAMPIRE

Messages : 11
Points : 28
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 26

Hibou signé Damon Salvatore le Mer 1 Nov - 23:38

N'oublie jamais le nom de tes ennemis







Les nuits de pleine lune sont les plus froides, elles inspirent la peur et font surgir le monstre qui somnole chez des êtres, parfois doux et innocent. Assis sur ce tabouret, un verre de bourbon sur le comptoir, il observe ce liquide tout en réfléchissait. Une ville inconnue, des visages peu communs. Damon, complètement ailleurs, ignore le monde présent et porte son verre à ses lèvres, en ingurgitant une bonne gorgée, finissant par la même occasion ce qui trôné au fond. Un verre ne peut être vide, c'est donc en le dressant au-dessus de sa tête tout en secouant celui-ci que le serveur vu apte à répondre à sa demande, venant lui remplir, avec un sourire de politesse.

- Tu as plus de chance d'avoir leur coordonné en leur offrant un verre plutôt qu'en leur parlant.

Dit-il lorsque le barman s'éloigna, ayant remarqué ses tentatives pour séduire les deux jeunes femmes à l'extrémité du bar. Dit comme un conseil, Damon prit une nouvelle gorgée de bourbon, fermant les yeux en laissant le liquide glisser le long de sa trachée pour en savourer son goût exquis. Rien de mieux qu'un bon vieux bourbon, dans une taverne, entouré d'inconnus. Cependant, des pensées bien trop vites exploités, son regard inquisiteur, se porta un instant sur ses camarades de comptoir. Un regard qui lui coûtait le visage familier d'un membre des Mikaelson. Nulle autre, que le plus jeune, Kol. Le jeune brun grimaça en apercevant que celui-ci, avait également découvert sa présence ici et tourna le visage, en signe d'ignorance. Mais sa présence, bien présente ne pouvait réellement être reniée. Quand les personnes qui les séparés le long de ce comptoir disparaissait, Damon leva son verre, la tête haute et en gardant aucun contact visuel et s'exprima, d'un ton calme.

- Un verre contre un traité de paix ou un billard contre une vie ?

Il ne faisait pas le poids contre un Mikaelson, et bien qu'il ait conscience de ça ainsi que de leur passé, Damon resté pas moins provocateur dans l'âme. Son visage se tourna la seconde qui s'ensuivit ses mots vers le jeune originel, croisant alors son regard dans une esquisse de sourire forcé, vidant son verre sous ses yeux qui ne le lâcher pas de vue. La nuit semblait prendre un tournant inattendu : ce barman mauvais dragueur qui ne perdait pas l'espoir de mettre une femme dans son lit ce soir. Des amateur d'alcool fort, se lançant des défis stupides. Des amis s'abreuvant pour oublier leur problème. Un couple perdu. Et enfin, un Salvatore face à un Mikaelson. Le hasard ou le destin ? Cette pleine lune leur serait-elle bénéfique ou, au contraire, ne ferait que lancer une nouvelle bataille ici même, au cœur de cette taverne d'Ysteria.





By Timelapse

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Jeu 2 Nov - 17:45

Old demons


(verlaine) ▽ Il pleure dans mon cœur Comme il pleut sur la ville, Quelle est cette langueur Qui pénètre mon cœur ?
La nuit si belle mais également dangereuse venait de tomber sur la petite ville d’Ystéria. Le froid, s’infiltrant dans les moindres impasses, les moindres recoins perdus et inhabités des quartiers, faisait fuir les derniers passants, se dépêchant de rentrer chez eux, afin d’être au chaud. La nuit, dans laquelle les chasseurs venaient repérer leur potentielles victimes pour embellir leur tableau de chasse, offrait un véritable terrain de jeu pour les créatures surnaturelles, comme Kol.

C’est généralement à ce moment précis de la journée qu’il sentait en ses veines une forte envie de sang, de massacre, de chaos. L’air qu’il respirait se transformait petit à petit en drogue, en adrénaline, le poussant à commettre des actes dont lui seul était le spécialiste. Séduire, sympathiser, tuer. Cette boucle l’accompagnait depuis ses premiers pas dans le monde surnaturel, c’est-à-dire, depuis bien longtemps.

Assis au comptoir de la chaleureuse taverne qui offrait un espace chaud pour les alcooliques du soir, Kol s’était déjà mis dans la poches quelques femmes qui demandaient de l’attention. Il n’avait jamais eu de problème pour séduire facilement des futures victimes, et il en jouait assez souvent. Tenant son verre dans sa main gauche, il prétendait s’intéresser sur la journée de travail qu’avait eu sa proie qu’elle lui racontait, dans le moindre détail. Kol, au lieu d’écouter attentivement, s’imaginait de quelle façon il allait faire sortir ce précieux liquide de sa carotide. La mordre était trop simple et pas assez originale.

-Assez, assez love ! Dit-il soudainement en prenant un cure-dents dans le pot en plastic vert posé sur le comptoir rustique* -Crois moi je me fiche de ta voiture qui est tombé en panne près de la forêt, vraiment. Tu ferais mieux de te taire si tu ne veux pas que j’enfonce ce cure-dent dans ton œil.

Il trancha, d’un mouvement sec mais précis les veines du poignet de la femme, à l’aide de son cure-dent. Laissant le précieux liquide si vital pour lui, couler dans son verre vide, il leva les yeux au ciel face aux cris de sa victime, qui, à l’aide du brouhaha général, passait inaperçu. Il ne l’avait pas hypnotisé, tout simplement car il aimait voir la peur dans les yeux de ses proies, voir leur conscience si protectrice d’habitude, leur crier de partir au plus vite.

Soudain, un son si familier mais pourtant désagréable lui vient aux oreilles. Il ne pensait vraiment pas entendre cette voix ici, mais visiblement, tous ses anciennes connaissances refaisaient surface. Relâchant sa victime, qui en profita pour se mettre à l’abris, il fit tourner son verre, à moitié-rempli en tournant la tête vers cette voix…Le voir lui procurait des mauvais souvenirs de Mystic Falls qui lui revenaient en esprit. Sa mort, causée par un simple chasseur débutant et surtout, la rencontre avec ces infernaux Salvatore, eux qui, il fallait le reconnaître, avaient eu assez de cran pour défier les Originels.
Lançant son verre jusqu’au sien, le cognant quelque peu à celui de Damon, Kol se leva de son tabouret pour se rapprocher de lui, ne rompant pas le contact visuel qu’il entretenait avec le Salvatore.

-Tout dépend Damon, commença-t-il avec son fidèle ton sarcastique* -Tu préfères rester ici à enchaîner verre sur verre jusqu’à ce que l’alcool te fasse perdre la tête ou veux-tu montrer à ces pathétiques joueurs ce qu’est le vrai billard ?

Posant fermement sa main sur l’épaule du brun, accentua comme lui, le jeu de provocation, il se penchait pour lui murmurer, un sourire sarcastique sur ses lèvres, à son oreille.

-Je parie que tu n’as absolument pas perdu la main depuis la dernière fois. Du moins, je l'espère pour toi car je ne vais pas te louper.
J'ai encore un goût amer de Mystic Falls.


Il tapotait l'épaule de Damon sans ménagement, comme pour donner le ton à cette soirée.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Damon Salvatore
VAMPIRE

Messages : 11
Points : 28
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 26

Hibou signé Damon Salvatore le Jeu 2 Nov - 18:39

N'oublie jamais le nom de tes ennemis







Si tu ne rencontres pas le diable en route, c'est que vous faites route ensemble. Kol n'était qu'un vulgaire pion dans un jeu d'échecs dont Damon prenait la place du roi. Mais cela ne voulait pas dire qu'il ne s'en méfiait pas, il n'en avait simplement pas peur. Son verre glisse le long du comptoir, venant frapper le sien, n'y prêtant que peu d'importance, le jeune Salvatore attendait impatiemment la réponse de l'Originel afin de se préparer au combat, quel qu'il soit. Leur rapport n'étant pas dès plus amical, Damon ne pouvait cependant pas nier l'évidence que leur caractère en dehors de la haine qu'ils nourrissaient l'un pour l'autre, n'était pas si différent d'un point de vue extérieur. C'est vrai, tout deux un goût particulier pour les femmes, le sexe, le sang, mais surtout le meurtre. Un beau tableau de chasse qui continuer de s'agrandir au fil des années. Lorsque sa main se déposa sur son épaule, Damon baissa le regard vers celle-ci avant de laisser un petit rire amusé s'échapper de ses lèvres. Il attendit alors le petit discours du jeune Mikaelson, avant de répliquer à son tour en quittant son siège et en posant ses mains sur les épaules de son partenaire de jeu ce soir.

- Je te laisse casser.

En lui offrant le premier coup au billard, Damon acquiescer sa demande sans trop s'attarder sur des futilités, mais n'en ayant pas loupé une miette. Ses paumes quittèrent ses épaules tandis qu'il attrapait son verre pour le vider d'une traite. La partie est lancée. Un duel connut refait surface. Mikaelson VS Salvatore. Il est temps de miser sur le bon cheval, mais avec méfiance, aucun cadeau ne sera fait. Telle un champs de bataille, Damon dérobe une queue qu'il marque à la craie rouge en observant son adversaire disposé la table de jeu.

- On ne peut jouer sans un verre. Apportes nous deux bourbons ma jolie.

Fait-il la demande à une serveuse en lui offrant son mythique sourire charmeur et qui faisait son effet, à chaque fois. Un clin d'œil et le revoilà, concentrer sur ce qui se présenter à lui. Le billard est avant tout un sport qui demande beaucoup de réflexion, il faut savoir anticiper le coup de l'autre, le bloquer et avant tout, ne pas se laisser déstabilisé. Lorsqu'une boule tombe dans un trou, la victoire est encore loin, et ça, seul les vrai joueurs peuvent le comprendre. Le triangle disposé, Damon jette un regard dans un sourire volage à son partenaire.


- Sur quoi misons-nous ?







By Timelapse

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Ven 3 Nov - 17:21

Old demons


(verlaine) ▽ Il pleure dans mon cœur Comme il pleut sur la ville, Quelle est cette langueur Qui pénètre mon cœur ?
L'air du bar, si précieux et vital, était imprégné d'un odeur que les deux hommes connaissaient parfaitement : L'alcool. Montant très rapidement aux narines, le doux et suave parfum provoquait chez Kol une sensation de joie mais aussi d'excitation. Il donnerait n'importe quoi, même son bien le plus précieux, pour savourer à vie ce doux remède contre sa colère.

Le bar, quelque peu bondé, était pris d'assaut par de jeunes groupes d'étudiants venus se détendre après une très longue et intensive semaine de cours. Quelques couples, installés au fond du bar pour plus de tranquillité, retrouvaient leur jeunesse en dansant une valse quelque peu romantique. Kol, bien égoïste, ne prêtait aucune attention aux environs, mais se concentrait plutôt sur son ennemi de longue date, analysant tous ses faits et gestes. Il pouvait comprendre que le Salvatore en face de lui, n'avait absolument pas changé malgré que les années étaient passées. Le vampire était toujours aussi sarcastique, provoquant et bien sûr, séducteur...Exactement comme Kol.
A vrai dire, s'ils n'avaient pas eu ce mauvais passé commun, une amitié solide mais aussi sanguinaire aurait pu voir le jour, causant de sérieux problèmes à la population. Plus rien, aujourd'hui, ne les prédestinait à enterrer la hache de guerre. En réalité, l'issue était déjà connue : Quelqu'un allait mourir.

Kol se dirigeait vers la table de billard centrale, où personne n'avait daigné commencer une partie. Les boules, parfaitement positionnées et éclairés par la lampe jaunâtre au dessus d'elles, attendaient silencieusement de pouvoir conquérir les différents coin du tapis vert. L'originel prit avec assurance une queue de billard tout en écoutant Damon "séduire" la serveuse. Un sourire amusé vient habiller ses lèvres alors qu'il s'apprêtait à se mettre en position pour jouer.

-Tu sais Damon, commença-t-il en pointant le Salvatore de la queue, c'est bien fort dommage que tu sois resté un pathétique, un absurde et surtout, un agaçant énergumène car toi et moi, on pourrait former un très beau duo tu ne trouves pas ? A vrai dire, si ton frère était à ta place, j'aurais déjà sans doute son cœur entre les mains, mais comme te t'apprécie un tout petit peu plus que lui, tu es chanceux camarade, tu respires encore l'air alcoolisé.

La mise. Sans doute la chose la plus importante. Il était évident que l'argent n'était pas ce que les deux ennemis voulaient. Ils voulaient quelque chose de plus originale, de plus plaisant. Alors, il se plaçait devant Damon et attrapait la nuque de celui-ci, ancrant son regard noisette dans le regard bleu glacial du Salvatore, il ne put s'empêcher d'émettre un rire amusé.

-Tu ne t'arrêtes donc jamais hm ? Tu veux jouer, pourquoi pas ? Alors, disons que l'on mise sur nos propre vies qu'en dis-tu ? Tu gagnes, tu auras la chance de me tuer, même si techniquement, c'est impossible, je gagne, chose qui *il appuie davantage sur la nuque de Damon* arrivera, je me ferais un plaisir d'ôter ta vie.

Pour accentuer son geste, il appuya sur le torse de Damon au niveau de son cœur, à l'aide de sa queue. Il ajustait assez sa force pour exercer une forte pression sans pour autant enfoncer le bout de bois. Son regard n'avait pas quitter le Salvatore, et s'était même assombri.

D'accord ou non, ce n'était vraiment pas ce qui préoccupait Kol. De toute manière, même s'il viendrait à perdre, il tuerait Damon avant même que celui-ci puisse célébrer convenablement sa victoire. Perdre n'était pas dans le vocabulaire courant de l'Originel, et il allait le démontrer encore une fois de plus ce soir.

Prenant vulgairement le verre des mains de la serveuse qui venait d'arriver, il s'assit sur le coin de la table de billard, tenant verticalement sa queue à côté de lui. Il leva le verre vers Damon, en lui adressant un clin d'oeil sarcastique.

-A ta dernière soirée Damon ! J'espère que tu as eu le temps de faire tes adieux à Stefan, ou même à la petite brunette Elena.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
TimeLapse
Admin

Messages : 73
Points : 121
Date d'inscription : 20/10/2017

Hibou signé TimeLapse le Sam 11 Nov - 21:44
Rp terminé suite au départ de l'un des participants.
Revenir en haut Aller en bas
http://timelapse.forumactif.com
Contenu sponsorisé


Hibou signé Contenu sponsorisé le
Revenir en haut Aller en bas

N'oublie jamais le nom de tes ennemis... Damon ft Kol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» N'oublie jamais d'ou tu viens [Mermaid's]
» Parce qu'on oublie jamais ses premières fois •• Seis'
» Je n'oublie jamais personne ...
» Oublie ce qui t'a blessé dans le passé, mais n'oublie jamais ce qu'il t'a appris
» Pardonnes tes ennemis mais n'oublie jamais leurs noms. ~ [feat Kouta Stainowl]

Time Lapse :: TIMELAPSE 1-