Forum RPG fantastique, Inspirations : Harry Potter, Divergente, Bloodlines.
 
AccueilPublicationsS'enregistrerConnexion

Wrong road wolf.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Dim 5 Nov - 11:58

Wrong road wolf.
(prévert) ▽ Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.  
Le soleil venait tout juste de pointer le bout de son nez sur la petite ville d'Ystéria. La clarté, au terme d'une bataille quotidienne, venait de gagner contre l'obscurité de la nuit, faisant disparaître toute trace de potentielles noirceurs. Les démons de la nuit avaient rejoint bien sagement leurs tanières, pour laisser la liberté aux habitants de profiter d'un nouveau jour dans cette prison. Le soir, ils reviendront, reposés jusqu'au bout des ongles, pour terrifier les quelques passants qui osaient s'aventurer dans la pénombre.

Kol était peut-être un démon aux yeux de certains, mais ce n'était pas cette clarté aveuglante qui l'empêchait de sortir du manoir. Les rayons chauds du soleil venaient donner une teinte dorée à sa peau parfaitement lisse et mettaient en valeur ses yeux noisette. Il était heureux que sa bague de jour marchait toujours dans cet univers parallèle car, très honnêtement, il n'arriverait pas à passer la journée entière enfermé dans le manoir, à entendre les querelles de ses frères. Il préférait à la rigueur, se disputait avec l'un d'entre eux, que de subir les plaintes de l'un ou l'autre.

Aujourd'hui, décidant de visiter de fond en comble la ville pour la connaître sur le bout des doigts et pour repérer si, quelques failles existaient, il s'était dit que la bibliothèque était l'endroit idéal pour trouver des informations précieuses sur cette ville...Encore faut-il qu'elles soient vraies...Ce n'était absolument pas le type de personne à passer des heures parmi les livres poussiéreux et épais, mais s'il pouvait recueillir la moindre information essentielle, il était prêt à faire ce sacrifice.

Vêtu de sa veste en cuir noir, d'un jean bleu banal qui commençait à s'user, et de baskets blanches, il rentrait dans la bibliothèque...A sa manière. Faisant claquer les portes d'entrées sur les murs, il recueillait des regards noirs pour son manque de discrétion. Sa seule réponse à leurs égards était un simple sourire espiègle. Au fur et à mesure qu'il avançait dans l'immense bibliothèque, il entendait différents murmures du type "C'est un Mikaelson, Kol Mikaelson, les originels sont en ville ?". Lorsqu'il croisait les regards peureux ou noirs de certains, il leur offrait un clin d’œil amusé avant, pour certains, un faux sympathique signe de la main.
Visiblement, les Mikaelson faisaient réagir plus d'un.

En dépassant une table de quatre où une jeune fille brune était assise seule, en train de lire un livre, il s'arrêta, interloqué par sa lecture. Elle semblait visiblement très motivée à sortir de cette prison. Un sourire amusé aux lèvres, il vient s'installer en face d'elle, en ayant, préalablement tiré la chaise dont les pieds glissaient dans un grincement aigu sur le sol. Certains étudiants, sans doutes humains se risquaient à soupirer un peu bruyamment face à l'agaçant comportement du brun. Kol mémorisait leur visage pour se rappeler de ses prochaines victimes. Les autres personnes, tous des créatures surnaturelles ne dirent rien, ne voulant pas croiser la colère de l'Originel.

Après avoir fusillé du regard l'ensemble des personnes qui s'étaient retournées vers lui, il reposa son attention sur Mia, tentant d'adoucir son regard. Il lui prit sans gêne, le livre de ses mains pour mieux lire ce qui était écrit. Survolant rapidement les gros titres, il referma sans précaution le vieux livre avant de le faire glisser jusqu'à Mia.

-Comment sortir de la ville ? Vraiment ? Tu penses vraiment que ce sont les bonnes informations love ? Ce n'est pas un peu trop facile d'après toi ?

Soupirant, il retirait sa veste pour la poser sur la table, à ses côtés. Il avait bien deviné sa nature, et c'est donc pour ça, que, dans une fausse tristesse, il reprit.

-Visiblement, les loups ne sont toujours pas devenus intelligents.

 ▲ RIMBAUD
(c) AMIANTE


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Dim 5 Nov - 15:30
Mia ft. KolThe lone wolfEn cette nouvelle journée à Ystéria, Mia avait pris la décision de se rendre à la bibliothèque. Depuis plusieurs jours déjà, la louve tenait des recherches minutieuses sur la ville et son fonctionnement, la brune avait presque noté chacun des faits et gestes de tous les habitants de la ville, comme si cela pourrait l’aider à répondre à toutes ses questions. Elle tenait un registre qui lui semblait parfait sur la ville mais beaucoup de détail, et pas le moindres, manquaient à l’appel, Mia ignorait toujours comment sortir d’ici et seule elle ne trouverait probablement jamais.

Aujourd’hui, elle avait donc décidée de se rendre dans la bibliothèque, bon nombre de livres s’y trouvait et elle avait pu constater au cours de ses précédentes visites que certaines contait l’histoire de cette ville, de manière tout de même très floue. Espérant qu’en mêlant ses notes et celles recueillies dans les registres de la ville elle trouverait la solution à son problème, Mia s’était assise seule dans un recoin de la bibliothèque afin d’étudier tranquillement le livre qu’elle avait choisi pour la journée. Concentrée la louve avait pourtant remarqué l’arrivé de l’un des Mikaelson, surtout parce qu’autour d’elle les voix s’étaient élevées commençant à raconter toute sorte de ragots à leur sujet, Mia n’étant pas du genre à écouter ou colporter des ragots elle levait les yeux au ciel en entendant ses voisins de table faire.

Alors qu’elle se concentrait à nouveau dans sa lecture, son livre s’échappait de sa possession quand une main s’en emparait. Aussitôt Mia relevait son regard en direction de celui ou celle qui avait osé la troubler dans sa tranquillité et en constatant qu’il s’agissait de Kol Mikaelson elle levait une nouvelle fois les yeux au ciel tant dis que ce dernier prenait la parole sans qu’elle ne l’est vraiment convié à le faire. Stoppant le livre qu’il faisait à nouveau glisser jusqu’à elle la louve fronçait ses sourcils en entendant le vampire lui parler avec une telle assurance.

« Et les vampires sont toujours aussi agréables. » Lançait la brune dans une totale ironie bien sûr.

Elle ne reprenait pas pour autant la lecture de son livre et de ses notes tout de suite puisqu’elle tapotait ses fin doigts sur la couverture du livre en gardant ses iris fixés dans la direction du vampire.

« Que me vaux l’honneur de ta visite ? » Demandait-elle finalement.

Mia ne se comparait jamais à ses semblables puisqu’au cour de son existence elle n’avait jamais eu l’occasion d’en côtoyer, la brune était ce que l’on pourrait aisément qualifier de louve solitaire.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Dim 5 Nov - 21:41

Wrong road wolf.
(prévert) ▽ Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.  
Kol ne savait pas pourquoi il avait été voir cette fille en particulier, car, à vrai dire, la totalité des occupants la bibliothèque cherchait des informations sur comment sortir de la ville. Il aurait très bien pu aller embêter d’autres personnes, assises un peu plus loin dans la salle. Mais, et c’est sans doute à cause de ça, son gêne de loup l’avait interloqué. Depuis son arrivé en ville, il n’avait pas rencontré de loups et avait même pensé qu’ils ne pouvaient pas rentrer dans ce monde parallèle. Mia faisait tomber à l’eau sa théorie.

Détaillant ses traits avec minutie, il essayait de reconnaître son visage, pour voir s’il ne l’avait pas croisé au moins une fois à la Nouvelle-Orléans. Mais personne ne lui vient en esprit. Alors, tout en écoutant ses paroles peu convaincantes, il tenta de mémoriser son visage, en faisant abstraction aux nombreux curieux qui s’étaient retournés vers eux. Un Mikaelson qui parlait à une louve intriguait forcément.

-Oh détrompes-toi darling, les vampires ne sont pas si désagréables que ça, en revanche, les Mikaelson le sont, c’est bien pour ça que tu ne me trouves pas sympathique. *Il prit sa main pour l’embrasser, rendant jalouses quelques filles dans la salle* -Kol Mikaelson. A qui ais-je le plaisir de parler ?

Evidemment il n’était absolument pas intéressé par elle, à vrai dire, il se fichait de son prénom, mais c’était sa technique à lui, pour que les filles qu’il rencontrent se livrent à lui. La séduire était donc le cadet de ses soucis. Se levant, ignorant la question de Mia, il partit récupérer un livre sur une étagère non loin de la table. D'après la couverture où l'illustration montrait la place publique qui semblait identique à celle d'aujourd'hui. Il voulait en connaître plus sur le passé de cette ville, enfin, du moins, si elle avait un passé...Tout cet univers parallèle était peut-être sans histoire, sans archives...

Il revient vers Mia en lançant le vieux et poussiéreux livre sur la table, avant de s'asseoir dans un soupire indiscret. Il ouvrit le livre et choisit une page au hasard avant de relever les yeux vers la louve.

-Ma présence n'est donc pas évidente ? Comme toi je cherche désespéramment des informations pour sortir de ce merdier. Nous avons donc un point commun love. Après tout qui sait ? Un originel et une louve-garou pourrait faire une belle équipe tu ne penses pas darling ?

Mentir, comme à son habitude. Kol était en général un cavalier seul et n'avait besoin que de très peu de personne pour arriver à ses fins. Cette fausse invitation qu'il proposait était en réalité un piège pour que Mia se confie plus à lui, et pour que Kol, la connaisse davantage sans lui poser presque aucune question. La manipulation était un art qu'il maîtrisait à la perfection, il s'était même servi de son "don" pour manipuler ses frères afin d'avoir ce qu'il voulait. Il allait vite savoir si ce jeu auquel il était en train de jouer allait marcher sur Mia.





 ▲ RIMBAUD
(c) AMIANTE

[/color]

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Lun 6 Nov - 17:25
Mia ft. KolThe lone wolfLa louve aurait sans doute préféré que tu décides d’entamer la conversation avec quelqu’un d’autre présent dans la bibliothèque, ses yeux qui roulaient en direction du ciel venait d’ailleurs confirmés ses pensées. Un rire moqueur se faisait même entendre de la parte de Mia lorsque tu vantais les mérites des vampires alors qu’elle ne les appréciait pas vraiment, mais son rire se dissipait rapidement lorsqu’elle te voyait saisir sa main et y déposer un baiser. Mal à l’aise avec les contacts physique, Mia récupérait à toute vitesse sa main en fronçant fermement ses sourcils, la louve était loin d’apprécier ce genre de comportement de la part des hommes. Féministe dans l’âme elle maudissait depuis des années déjà les hommes et leurs manières trop charmeuses à son goût. Elle ramenait rapidement sa main contre elle avant que tu ne te décides à décliner ton identité mais c’était sans compter sur le fait que tu allais lui retourner la question.

« Mia Wallace. » Répondait-elle assez froidement, pour ne pas paraître trop impolie non plus.

Mais à peine avait-elle déclinée son identité que tu lui tournais le dos pour aller fouiller dans les étagères de la bibliothèque, tirée d’affaire ? Non, Mia était pratiquement sûre que tu allais revenir vers elle d’ici peu. Et une fois de plus elle avait raison puisque tu revenais à ses côtés, t’asseyant même à ses côtés pour son plus grand déplaisir. Bien décidée à ne pas faire la discussion, la louve ne prononçait aucun mot de plus et s’était une fois de plus toi qui reprenait la parole, tentant de toute évidence de créer une alliance entre vous deux ? Cette proposition l’étonnait assez puisqu’elle connaissait la capacité des vampires à créer des alliances en échange d’une contrepartie.

« Qu’est-ce que j’y gagne en m’alliant à toi ? » Demandait-elle dans un haussement de sourcil.

De nature très solitaire Mia avait appris à ne compter que sur elle-même et lorsque quelqu’un lui proposait son aide pour n’importe laquelle des causes elle avait la fâcheuse tendance de toujours refuser. Persuadée que tes intentions n’étaient pas bonnes puisqu’elle était de nature méfiante, la louve tapotait ses doigts sur la couverture de son livre en attendant une réponse de ta part, même si elle restait sûre qu’après réponse elle n’aurait guère plus l’envie de rallier sa cause à la tienne.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Mer 8 Nov - 18:09

Wrong road wolf.
(prévert) ▽ Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.  
Kol était en quelque sort satisfait que tu ne le repousses, contrairement à ce que d'autres personnes auraient pu faire. Il n'aurait pas laisser si facilement tombé de toute manière. Au contraire, le fait que tu engageais la conversation, certes, en restant sur tes gardes, était déjà un signe positif qu'il t'avait presque dans la poche. Du moins, stratégiquement. Plus il avait d'alliés, plus il pouvait les utiliser pour se sortir lui-même de cette ville.

Souriant légèrement face à cette éternelle froideur que Mia avait, il se demandait s'il avait déjà entendu parler des Wallace auparavant. En 1000 ans d'existence, il connaissait de nom presque toutes les importantes familles qui résidaient aux Etats-Unis. Sa curiosité monta alors d'un cran car il n'avait jamais entendu parler de cette famille-là, d'autant plus qu'elle n'était pas une simple humaine mais une louve-garou.

Se raclant la gorge, il sourit d'amusement face à sa méfiance toujours présente. Il pouvait vite comprendre que Mia n'était pas le fille qui se laissait manipuler, mais il n'avait absolument pas dit son dernier mot, loin de là. Se penchant un peu plus en avant, prenant appuie sur la table, il gardait son sourire espiègle qu'il abordait lorsque qu'il avait une mauvaise idée en tête.

-Eh bien premièrement...Mia. Je t'apprends qu'être en bon terme avec un originel est plutôt un très bon point. Au moins tu ne vas pas me fuir toute ton immortalité car j'aurais envie de te finir à la manière des Mikaelson. Ne me sors pas ton argument que tu n'as peur de personne car tu ne sais pas ce que c'est d'avoir un originel à tes fesses darling.

Il tapotait ses doigts sur la couverture du livre qu'il avait emprunté, en regardant les mouvements rapides de ses doigts. Il relevait le regard vers Mia, ayant perdu toute trace de son mauvais sourire.

-Et deuxièmement love, je suis un ancien sorcier, crois le ou non, alors je serais facilement capable de comprendre quel type de magie il y a dans cette forêt. Je pourrais facilement trouver un sort et le faire exécuter par un autre pour nous libérer de cette force noire. Alors, conquise ou pas ?

Avoir un allié était beaucoup plus intéressant que d'avoir un ennemi. De plus, si Mia s'avérait avoir un mauvais fond, il pouvait facilement frapper là ou cela faisait mal, pour la réduire à néant. Sois proche de tes amis et encore plus de tes ennemis disait-on.






 ▲ RIMBAUD
(c) AMIANTE

[/color]

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Jeu 9 Nov - 13:31
Mia ft. KolThe lone wolfLa louve t’écoutais parler avec attention, même si elle avait vécue toute sa vie comme une louve solitaire à l’écart de tout le monde et qu’elle pouvait aisément compter ses amis sur les doigts d’une seule main, Mia avait à de nombreuses reprises entendu parler des originels. Elle connaissait leur histoire et avait eu l’occasion d’entendre des ragots sur le compte de l’une ou de l’autre au cours de ses voyages à travers le monde. Par conséquent, lorsque tu la menaçais en lui confiant qu’il ne serait pas bon pour elle d’avoir un originel à ses trousses plutôt que dans son camp, elle arquait l’un de ses sourcils devant tant d’assurance.

« Même avoir un originel à mes trousses ne m’empêcherais pas de dormir la nuit. » Avouait Mia avec certitude.

N’ayant aucune attache où que ce soit, la louve ne craignait rien ni personne, du moins elle s’en persuadait elle-même, mais elle pouvait cependant affirmer sans mal qu’elle ne craignait pas de mourir. Se redressant légèrement sur la chaise où elle était assise, la brune t’écoutait à présent lui confier un bref passage de ton existence, cette révélation attirait pourtant sa curiosité. Avoir un ancien sorcier comme allié s’avérait être d’une grande importance en effet, elle pourrait ainsi trouver plus facilement un moyen de contrer le sortilège présent dans cette maudite forêt et elle pourrait par conséquent retrouver sa liberté. Un sourire de satisfaction venait à présent étirer les lèvres de la louve et elle était forcée de secouer sa tête de gauche à droite afin de masquer ce sourire pour reprendre son sérieux, avant de reprendre la parole elle se raclait même la gorge.

« Un ancien sorcier, hein ? En espérant que tu ne te sois pas rouillé avec les années. »

Sans ajouter une phrase de plus, Mia se relevait de sa chaise pour aller ranger le livre qu’elle avait pris en arrivant ici sur l’étagère qui lui était destiné et elle pivotait finalement sur elle-même pour te faire de nouveau face.

« Conquise n’est pas le terme que j’emploierai, mais disons que tu as toute tes chances de devenir un allié plutôt qu’un ennemi. »

Avouait elle dans un sourire de satisfaction, Mia s’étonnait elle-même en devenant chaque jour un peu plus stratégique depuis son arrivé ici.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Ven 10 Nov - 16:31

Wrong road wolf.
(prévert) ▽ Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.  
La manipulation est un art extrêmement difficile à manier, et qui, par conséquent, n'était pas maîtrisé de tous. Certains prétentieux ou naïfs, avaient la prétention de savoir manipuler des esprits, mais en réalité, ils faisaient vite fausse route. Il fallait être raffiné afin de ne pas rater son coup, mais assez convaincant pour justement, convaincre. Cependant, une fois la dure épreuve réussite, tout était pratiquement possible.

Kol n'avait pas encore cette fameuse prétention de dire qu'il pouvait tout faire avec Mia, à vrai dire, il se méfiait d'elle, comme elle se méfiait de lui. En temps normal, Kol se serait servi de la louve pour l'un de ses dîners, mais, à Ystéria, il fallait renoncer à certains sacrifices. Plus l'originel avait d'alliés (compétents) plus il pouvait espérer quitter cette ville au plus vite.
Bien évidemment, lorsque Mia ne lui sera plus utile, il l'achèvera rapidement.

Fronçant les sourcils en sifflant légèrement, brisant cette illusion de silence dans la bibliothèque, il se leva pour aller se placer derrière Mia. Il laissait ses mains tomber sur ses épaules de la jeune fille, et se pencha à son oreille droite, prenant appuie sur elle.

-Connais-tu vraiment les Originels ? Hormis moi ? Même les plus courageux de ton espèce ne peuvent pas fermer l’œil de la nuit lorsqu'ils doivent une dette à un Mikaelson. Donc love, s'il te plaît, la prochaine fois garde tes stupides paroles pour toi car je suppose que tu ne voudrais pas me voir en colère.

Posant le bout de ses narines sur son cou, il respirait légèrement l'odeur de son sang mélangée à celui de son parfum. Il fermait les yeux en savourant cette douce combinaison avant de se relever, ayant, préalablement exercer une dernière pression sur les épaules de la louve. Il la contourna, pour ensuite s'asseoir sur la table, à sa gauche. Son regard était neutre, quelque peu froid, comme s'il soulignait ses propos.

Ses lèvres se changèrent rapidement en une moue sceptique, douteuse face à ses propos. Il n'avait certes, plus la capacité à effectuer des sorts, comme auparavant, mais n'avait pas oublié les dangereuses formules qui pouvaient faire un réel désastre. S'il devait s'en servir, il fallait qu'il trouve de nombreux sorciers puissants qui puissent l'effectuer sans faille, chose qui, n'était pas si évident que cela.

-Rouillé ? Mes pouvoirs sont rouillés, mais *il tapotait sa tempe de son index* ma mémoire, elle ne l'est pas. Je me souviens de tous les sorts possibles et inimaginable. Dommage que je n'ai pas de sorcier à mes côtés qui puissent faire pourrir un à un tes organes vitaux, tu aurais vu que je n'étais pas rouillé love.

Un faux et ironique sourire vient clôturer sa dernière phrase. Même si, étant sorcier, il avait détesté ce qu'il avait été, il voulait, au jour d'aujourd'hui, récupérer certains de ses pouvoirs pour se confronter à cette forêt.

Descendant de la table dans un saut élégant, il adressa un clin d’œil à Mia avant de se laisser tomber sur sa chaise, dans un soupir négligé. Il joint ses mains entre elle, avant d'émettre un petit rire.

-J'espère pour toi que tu me verras comme un allié darling, car n'oublie pas que je peux te faire disparaître comme ça...*Il claquait des doigts pour illustrer ses propos* -Tu ferais de m'être utile si tu ne veux pas que je donne ton corps sans vie à la forêt.

Ouvrant son livre, à une page choisie au hasard, il posa son coude gauche sur la table pour maintenir sa tête. Il releva le regard sur toi, ayant perdu toute trace d'ironie.

-Mettons nous au travail comme un parfait duo le ferait veux-tu ?







 ▲ RIMBAUD
(c) AMIANTE

[/color]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Ven 10 Nov - 23:58
Mia ft. KolThe lone wolfMia détestait déjà le comportement presque hautain que tu avais et les menaces que tu lui conférais ne l’effrayait absolument pas, ne craignant rien ni personne Mia se retenait même de te rire au nez en pinçant ses lèvres entre elles. Le seul geste qui la faisait froncer ses sourcils était lorsque tu appuyais tes deux fermement sur ses épaules avant de venir humer son odeur, elle grognait légèrement avant d’hausser brusquement ses épaules afin de t’inciter à la relâcher. Une fois chose faite la louve allait donc reposer son livre à sa place initiale. T’écoutant lui confier que tu étais certes rouillé mais que ta mémoire était intacte, il y avait donc du travail à faire avant que tu ne puisses défaire le sortilège présent dans la forêt. Mia connaissait bien une sorcière qui était son amie depuis des années et qui par un étrange hasard était aussi prisonnière ici, à Ystéria, mais pour rien au monde elle n’aurait révélé son identité à un inconnu tel que tu représentais pour elle.

« Je te verrais comme un allié quand j’aurai des preuves de ce que tu avances. » Lançait-elle assez sèchement avant de revenir s’asseoir sur sa chaise.

Croisant ses bras sur la table la louve relevait son regard dans ta direction lorsque tu ouvrais le livre sur une page au hasard. Elle arquait finalement ses sourcils lorsque tu lui demandais si vous pouviez enfin vous mettre en travail en équipe, cela lui paraissait un peu tôt pour parler d’équipe puisque vous vous connaissiez à peine et la louve retenait à nouveau un rire moqueur. Elle haussait finalement ses épaules avant de ramener légèrement sa chaise plus proche de la tienne.

« On se met au travail à condition que tu cesses de m’appeler « love » je ne suis certainement ton « love » à la con. » Répondait la louve toujours aussi sèchement que précédemment.

Mia attrapait ensuite la couverture du livre que tu venais tout juste d’ouvrir en face de toi afin de tirer le livre vers elle pour en feuilleter quelques pages.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hibou signé Invité le Sam 11 Nov - 17:05

Wrong road wolf.
(prévert) ▽ Et je suis là près d'eux, vivant encore un peu, tuant le temps de mon mal, tuant le temps de mon mieux.  
Il avait rapidement remarqué l'air insolent et moqueur de la jeune fille assise à ses côtés. Mia pouvait penser tout ce qu'elle voulait sur lui, il ne prêtait pas attention à ça. Elle allait mourir d'une façon ou d'une autre, et ses souvenirs, ses pensées périront avec elle, gardant quelques secrets avec elle pour toujours...Cependant, son grognement l'avait amusé car il avait enfin réussi à lui faire enlever cet agaçant rictus qu'elle portait si bien sur ses fines lèvres. Visiblement, elle n'avait aucune idée avec qui elle était en train de passer le début de journée. Kol ne disait jamais des choses à la légère, il pensait, totalement, la totalité de ses paroles.

Il regardait Mia partir remettre son livre sur l'étagère, en prenant soin de la détailler de haut en bas, sans pour autant s'arrêter sur ses formes visibles. Au fond, bien qu'il avait, tant bien que mal, accepté la disparition de Davina, il n'arrivait pas, plus, à séduire une fille pour la mettre dans son lit ou pour envisager une relation plus sérieuse. Il savait, un peu bêtement, qu'aucune fille n'arriverait à le faire sourire comme Davina le faisait, n'arriverait à le calmer comme elle le faisait.
Il plissait les yeux face à la remarque de Mia et levait les yeux vers le plafond, murmurant d'un ton presque blasé.

-Méfiante hm ? Tu ne sais donc pas repérer des bonnes personnes des mauvaises ? A ton âge ? Oh, love, tu ne survivrais pas dans cette ville sans moi, je te le confirme.

Reportant son regard sur le livre qu'il venait d'ouvrir, il observa plus longuement les détails de la page qui expliquait peu clairement l'histoire du célèbre clocher de la place publique. Il sourit face à ta remarque et releva les yeux sur toi, faisant une moue sceptique.

-Tu devrais être heureuse que je t'appelle comme ça...Mia.Dit-il lentement. -C'est plutôt affectif, mais, très bien. *Il levait les mains au ciel en signe d'abandon. -Si tu n'aimes pas "love" je te nommerais "darling" dans ce cas, beaucoup mieux non ?


Voyant que tu lui prenais sans aucune gêne le livre de ses mains, il émet un simple rictus avant de hausser les sourcils. Il devait bien avouer que tu avais du cran pour le provoquer de cette manière. Penchant sa tête sur le côté, il montrait le livre d'un mouvement de tête.

-Je ne suis pas sûr que l'on avance si tu ne coopères pas, darling. *Il lui reprit le livres des mains, en retrouvant son visage ferme* -Va t'en chercher Mia, comme ça le groupe d'idiots là-bas pourra de nouveau regarder ton derrière, félicitations, tu as du succès !

Regardant le groupe d'étudiants un peu plus loin, il vit qu'ils retournaient vaquer à leurs occupations, comprenant qu'on parlait d'eux. Il reportait ensuite son regard sur Mia, et, alors qu'il pinçait ses lèvres, il haussait les épaules.

-Il ne sont pas tous affreux, tentes ta chance, fais ce que tu veux, mais fais quelque chose d'utile car je suis à deux doigts d'aller leur rapporter ton précieux cœur. Dit-il sur un ton froid qui engendrait une atmosphère morbide dans l'immense salle.





 ▲ RIMBAUD
(c) AMIANTE

[/color]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Hibou signé Contenu sponsorisé le
Revenir en haut Aller en bas

Wrong road wolf.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Bienvenue aux Galeries Red Wolf
» Mellindra Road, à votre service !

Time Lapse :: TIMELAPSE 1-